Parution Un livre au poil sur la «khayma»

Si on a le coeur vagabond et l’à¢me errante, rien de tel que de se retirer sous le bel ouvrage, Al Khayma, qui, comme son titre l’indique, s’enroule autour d’un des compagnons indispensables du nomade : la tente bédouine.

Si on a le coeur vagabond et l’âme errante, rien de tel que de se retirer sous le bel ouvrage, Al Khayma, qui, comme son titre l’indique, s’enroule autour d’un des compagnons indispensables du nomade : la tente bédouine. On ne saurait en égrener toutes les vertus tant elles sont innombrables. Elle prémunit contre les intempéries et la canicule à la fois. On s’y détend, on y dort, on y mange, on y accomplit ses prières. Elle permet ces longues veillées où l’on se raconte plein d’histoires, où l’on s’échange des récits, où l’on chante et danse. Elle représente l’écrin idoine aux cérémonies de mariage. Pétrie d’une infinité de qualités, elle occupe une place privilégiée dans l’imaginaire arabe, dans la poésie orale et la chanson. Tout cela et beaucoup de choses, vous les trouverez dans ce livre érudit sans être fastidieux, élégamment illustré et de fière allure, à l’image de son objet.

Par Rahal Boubrik et Saâd Tazi,Marsan, 180 p., décembre 2008, 490 DH.