OPM : Beethoven en plein air

L’Orchestre philharmonique du Maroc (OPM) célèbre la Fête de la musique en plein air à Casablanca, Rabat et Agadir. Un répertoire de choix est au programme.

Ce n’est pas la première fois que l’Orchestre philharmonique du Maroc (OPM) célèbre la Fête de la Musique en plein air. Le succès de l’expérience précédente a encouragé l’OPM à renouveler son pari en organisant trois concerts gratuits exceptionnels à Agadir, Casablanca et Rabat, du 18 au 21 juin.

Rien de mieux qu’un concert grandiose, devant un large public, pour clôturer une 20e saison musicale de labeur pour cette belle institution. En effet, cela fait vingt ans déjà que l’OPM organise des événements culturels de grande qualité, dont des concerts de musique, des opéras et des concours de piano. L’orchestre s’est également enrichi de la création d’un premier Chœur philharmonique du Maroc, formation mixte de cinquante chanteurs semi-professionnels, qui a fait ses preuves lors de plusieurs représentations, au Maroc et à l’étranger, en compagnie de chorales étrangères.

Cette année, la Fête de la Musique propose une programmation riche, construite autour du répertoire classique de plusieurs compositeurs représentant l’époque romantique, à savoir Beethoven, Rimisky-Korsakov, Dvoák, Mozart, Marquez et Saint-Saëns. En plus de ce programme, les publics casablancais et Rbati assisteront à la production du Chœur philharmonique du Maroc sur des airs de Borodine, Verdi et Lehar.

Les concerts du théâtre de Plein-air à Agadir (18 juin) et de la Place des Nations Unies à Casablanca (20 juin) sont en accès libre. Pour le concert de Rabat au Théâtre Mohammed V (21 juin), des billets gratuits seront disponibles dans les points de retrait habituels.