Mehdi Qotbi sculpteur de vêtements

Des tee-shirts retouchés au pinceau.

Une collection dédiée aux femmes.

Il rêvait d’habiller les femmes, il a commencé par les bijoux en s’associant à des créateurs de renom comme Boucheron ou Dior.  Et voilà que son rêve devient réalité ! Mehdi Qotbi vient de créer sa ligne de prêt-à-porter. «J’ai voulu rajouter une touche de pinceau à la beauté des femmes. Mon idée c’est d’être collé au plus près du corps. Je trouve que le meilleur intermédiaire c’est le jean. Un élément qui peut être à la fois décontracté et sensuel…».  C’est ainsi que l’idée a germé dans la tête de l’artiste, depuis elle a fait son chemin entre son laboratoire de peinture et les usines de confection. Mais que ses admirateurs soient rassurés, Qotbi ne prépare pas sa retraite.
Dans son atelier casablancais, il continue à faire les mêmes gestes : tracer, dessiner, préparer ses toiles avant de les déposer délicatement pour qu’elles sèchent. Les mots qu’il utilise pour parler de mode sont les mêmes qu’il emploie pour la peinture : touche de pinceau, calligraphie, dessin, création… «Je n’ai pas l’impression d’être passé d’un élément à un autre. C’est tout simplement une continuité pour moi», insiste-il, même s’il avoue que «le souffle de création ne peut être identique». S’inscrivent ainsi sur les vêtements de Qotbi des calligraphies serrées, aux espaces pleins. Son style facilement reconnaissable, sa touche parfaite. L’artiste ne se départit pas de son pinceau mais change, simplement, de support.
La mode, ce métier de la beauté, a des exigences esthétiques similaires à celle de la peinture et Qotbi s’y astreint. Il lui a donné de son temps, a douté, avant de trouver finalement la bonne formule. Sa collection de jean flirte avec une certaine idée de  simplicité et d’élégance aussi.
Une ligne 100% marocaine. «Nous avons voulu que le créateur, le fabricant, le vendeur soient marocains». Pari réussi car même les tissus des jeans sont tissés au Maroc ! La ligne de vêtement Qotbi est complétée par des tee-shirts et des chemises pour homme aussi. «Je suis un être qui a eu beaucoup de chance dans la vie et cette chance j’ai envie de la partager».  C’est ainsi qu’il s’est entouré d’amis, chacun ayant apporté sa touche personnelle.
La série limitée à 300 pièces est déjà dans les boutiques «Parlons fringue» et «A votre mesure», à Casablanca et Rabat. S’il y en a qui portent Qotbi dans leur cœur,  d’autres le préfèrent sur leurs  corps.