Les chansons à la gloire des Lions de l’Atlas font florès

Le parcours historique des Lions au Qatar fait que ces chansons résonnent bien plus dans les enceintes et les casques des Marocains.

A chaque compétition sportive internationale à laquelle prend part l’équipe nationale de football, des chansons à la gloire des Lions de l’Atlas émergent, avec plus ou moins de succès. Cette année, au vu du parcours sensationnel des Lions, ces chansons cartonnent.

Difficile de passer à côté ou d’y échapper : à la télé, à la radio, sur les réseaux sociaux, dans les boutiques ou chez le coiffeur, les chansons composées par les artistes marocains pour encourager les Lions de l’Atlas sont partout.
Si l’émergence de ce genre musical est habituelle au Maroc à chaque compétition sportive d’envergure, le parcours historique des hommes de Walid au Qatar fait que, cette année, ces chansons résonnent bien plus dans les enceintes et les casques des Marocains. Pour certains titres, on peut même parler de carton.
Mélodies entêtantes, refrains faciles à retenir, et percussions endiablées constituent la recette à succès de ces chansons qui sont sur les lèvres de tous les Marocains, mais aussi des joueurs. C’est le cas par exemple de la chanson «Soy Maroccino» du rappeur tangérois Rubio, postée sur Youtube il y a un peu plus d’une semaine, au lendemain de la qualification face à l’Espagne, et qui accumule déjà plus de 800.000 vues.
Ces derniers jours, d’autres artistes ont su surfer sur la vague rouge et verte en enregistrant et diffusant leurs chansons en un temps record, récoltant des milliers de vues et d’écoutes. Difficile de toutes les citées, tant elles sont nombreuses, mais on en retiendra quelques-unes parmi les plus en vogue, comme la chanson de Najib Mani et Hanaa Ibrahimi, postée le 6 décembre dernier sur Youtube, et qui totalise déjà plus de 769.000 vues, ou encore «Oussoud Al Atlas» de Ahmed Alaa, sortie le 10 décembre et qui a déjà été visionnée plus de 269.000 fois.

«Hakimi Ferrari»…
Mais l’une des chansons les plus populaires auprès des Marocains, diffusée en boucle sur les chaînes radio, est le fameux titre connu sous le nom «Hakimi Ferrari» de Imad Sghir, qui chante les louanges de l’effectif des Lions, citant les joueurs un à un. Cette chanson, véritable hymne à la gloire de l’équipe nationale, postée sur la page Youtube «moroccan voice» il y a un mois, juste avant le début du Mondial, totalise déjà plus de 2,1 millions de visionnages.
Certaines chansons, beaucoup plus anciennes, connaissent même une seconde jeunesse. L’exemple le plus frappant est le célèbre titre du chanteur algérien Kader Japonais (prononcez japoni) «Mama Mia». Et pour cause : Ç’est la chanson que les coéquipiers de Yassine Bounou entonnent en chœur dans les vestiaires, pour exprimer leur joie à chacune de leur victoire.
«Mama Mia» enregistre à ce jour plus de 3,1 millions d’écoute sur Spotify et plus de 14 millions de vues sur Youtube. Quant à la chanson officielle de la Coupe du monde, dont la version en arabe intitulée «Ar7bo» totalise près de 40 millions de vues sur Youtube, elle a tout simplement été «marocanisée» par les supporters présents à Doha, avec des paroles en darija relatant les exploits des Lions : «Hala Hala Hala, Lmgharba Sbou3a o Rejala…». Nul doute que cette chanson, qui n’a toujours pas été enregistrée en studio, est promise à un succès phénoménal.