« La vie est un livre merveilleux »

Appliquez cet adage, cette citation(*) tout droit sortie de l’exquise bouche de l’actrice Monica Bellucci. «Cet été, respirez à  pleins poumons, écoutez toutes les musiques qui vous apaisent, vous ravissent le cÅ“ur et surtout, lisez, lisez goulûment !» Voici notre sélection de bouquins à  dévorer, concoctée avec notre librairie partenaire “Livremoi.ma”.

1° La fiancée était à dos d’âne Vénus Khoury Ghata, Editions Mercure de France, 210 DH.

– Yudah est une jeune fille juive du désert algérien. Le jour où le rabbin Haïm la choisit pour être la nouvelle épouse de l’Émir Abdelkader, sa vie bascule. Yudah rêvait de palais mais se retrouve dans un campement de tentes balayé par le vent. Occupé sur d’autres fronts, l’Émir, lui, demeure invisible. Bientôt Abdelkader rend les armes : il est débarqué avec ses généraux à Toulon pendant que le reste de ses fidèles est envoyé sur l’île Sainte-Marguerite. Yudah est de ce voyage. C’est donc en France qu’elle poursuivra sa quête, inlassablement, à la recherche d’un époux qu’elle n’a toujours pas vu… Le destin merveilleux de la jeune fille du désert se réalisera-t-il ?

2° Paradis avant liquidation Julien Blanc-Gras, Editions Au Diable Vauvert, 220 DH.

– Après le succès de Touriste, Julien Blanc-Gras revient du bout du monde avec un récit de voyage. Un éclairage inédit sur cette contrée méconnue, éloignée de la mondialisation et pourtant aux avant-postes de la menace climatique.
Au bord de lagons de carte postale, le journaliste écrivain entraîne le lecteur dans ses péripéties cocasses ou dramatiques, narrées avec son écriture élégante, son humour et sa justesse de ton habituels, entre distance et empathie. On rencontre les pêcheurs et les présidents, les missionnaires et les ivrognes, les expatriés et les candidats au départ. Autant de fragments qui composent un tableau de ce paradis en sursis, confronté à un défi sans précédent. Peuplées depuis 3 000 ans, les Kiribati devront-elles déménager pour survivre ?

3° La Constellation du chien Peter Heller, Editions Au Diable Vauvert, 182 DH.

– Quelque part dans le Colorado, neuf ans après la fin de tout. L’art de survivre est devenu un sport extrême, un jeu de massacre. Soumis aux circonstances hostiles, Hig, doux rêveur tendance chasse, pêche et poésie chinoise, fait équipe avec Bangley, vieux cowboy chatouilleux de la gâchette. À la fois captivant roman d’aventures, grand huit des émotions humaines, déclaration d’amour à la nature et pure révélation littéraire, La Constellation du Chien est une version solaire de La Route de Cormac McCarthy.

4° L’arc-en-ciel de verre James Lee Burke, Editions Rivages, 280 DH.

– Sept jeunes femmes ont été assassinées près de New Iberia. L’œuvre manifestement d’un serial killer qui s’attaque à des proies faciles : femmes à la dérive, seules, pauvres… Bernadette Latiolais pourtant, boursière à l’université, n’entrait pas dans cette catégorie. Dave Robicheaux et son acolyte Clete Purcel remontent jusqu’à Herman Stanga, maquereau profondément méprisable, avec lequel Clete aura une altercation publique. C’est le débordement de trop, celui qui va faire plonger Clete pour de bon. Et lorsqu’on retrouve Stanga assassiné, Clete est évidemment soupçonné. Sans le savoir, les deux hommes se sont attaqués à des criminels d’un tout autre calibre que les membres de la pègre locale, des gens dont les objectifs n’ont pas grand-chose à voir avec les meurtres de jeunes filles en déshérence…

5° Enfants de Poussière Craig Johnson, Edition Gallmeister, 322 pages, 310 DH.

– Dans l’Amérique des cow-boys et des grands espaces, l’Amérique des tribus cheyennes qui meurent à petit feu et des serpents à sonnette, celle de la chaleur de l’été et de l’aridité du désert… Dans le comté le moins peuplé de l’Etat le moins peuplé de cette Amérique, le cadavre d’une femme d’origine asiatique gît sur la route, tandis que non loin de là, plongé dans un profond mutisme que rien ne semble ébranler, un géant indien de deux mètres semble être le coupable idéal. C’est compter sans l’inspecteur Walt Longmire qui n’apprécie guère la facilité, et qui, à la découverte d’une vieille photo de lui dans le sac de la victime, se retrouvera sur les traces d’une enquête à double voie : entre les villes fantômes du Wyoming où la modernité semble s’être arrêtée aux frontières, et le Vietnam à l’époque de la guerre, quand les soldats américains tissaient d’étranges liens avec la population locale.
Traumatisée par la guerre du Vietnam et hantée par les fantômes des tribus indiennes décimées, c’est une Amérique en proie à ses doutes et ses peurs qui s’offre au lecteur dans ce roman remarquable où passé et présent s’entrecroisent dans un rythme haletant, à nous en faire perdre le souffle.