La Fondation Esprit de Fès se projette dans le futur

Pour mettre en valeur l’offre culturelle de la ville de Fès et de la région, le renouveau de la médina de Fès…, les structures de la fondation doivent aussi évoluer.

Réunissant récemment son conseil d’administration et les assemblées générale et extraordinaire, la Fondation Esprit de Fès a modifié ses statuts et a approuvé à l’unanimité: De ce fait, les dates retenues pour la 26e édition sont fixées. Elle aura lieu entre le 12 et le 20 juin 2020 . La thématique de cette édition portera sur L’«architecture et le sacré».

L’assemblée générale extraordinaire a été conviée pour discuter des modifications à apporter aux statuts de la Fondation Esprit de Fès. Le président de la fondation a exposé les raisons qui justifient cette modification.

«Aujourd’hui, pour accompagner les évolutions que notre pays a connues, mettre en valeur l’offre culturelle de la ville de Fès et de la région, le renouveau de la médina de Fès, les structures de la fondation doivent aussi évoluer», peut-on lire dans un communiqué de la fondation.

«Aussi, après différents échanges, il a été décidé de procéder aux modifications des statuts de la fondation. Celles-ci concernent les membres de droit de la fondation et de son conseil d’administration, ainsi que la composition du bureau de la fondation».

Les présidents des collectivités territoriales concernées seront membres «ès qualité» du comité institutionnel consultatif (C.I.C ) créé à cet effet. Leur rôle sera de contribuer au rayonnement de la fondation tout en respectant les exigences de la bonne gouvernance qui imposent de séparer l’appui institutionnel et la gestion de la fondation, selon le communiqué.

Ces modifications des statuts de la fondation ont été approuvées à l’unanimité par l’assemblée générale extraordinaire.