Jawhara fête les 100 ans d’urbanisme à El Jadida

La sixième édition du festival Jawhara se tient du 4 au 6 août à El Jadida, Azemmour et Bir Jdid. L’événement phare de la région de Doukkala fête les 100 ans d’urbanisme et d’aménagement de la ville d’El Jadida.

Ville estivale par excellence, El Jadida s’apprête à recevoir des milliers de familles venant se rafraîchir le long de ses côtes étendues sur l’Atlantique. Si, depuis toujours, l’été est synonyme de grandes festivités dans cette station balnéaire prisée, l’arrivée du festival Jawhara est un bol d’air frais à la vie culturelle et artistique de la ville. En outre, Jawhara est le premier festival au Maroc à couvrir une importante zone géographique avec un programme réparti sur trois grandes scènes : El Jadida, Azemmour et Bir Jdid.

Cette année, la sixième édition du festival revêt une importance toute particulière, puisqu’elle coïncide avec les cent années de modernité de la ville. Ce qui sera l’occasion de mettre l’accent sur l’histoire de la ville et de son urbanisation croissante. Le festival tend ainsi à transformer El Jadida en destination phare tout au long de l’année, en misant sur ses atouts artistiques, culturels et historiques qui la rendent compétitive face aux destinations touristiques classiques du Maroc.

Comme à son habitude, Jawhara est à l’écoute de son public et de ses besoins. Pour amplement les satisfaire le festival mise d’abord sur la proximité, en programmant des artistes marocains, modernes et populaires, tout en invitant quelques artistes étrangers à succès pour égayer les soirées des estivants sur les trois scènes du festival.

Du populaire au moderne

En ouverture de l’événement, le jeudi 4 août, ce sera l’artiste libanais Walid Tawfik qui lancera les festivités sur la scène d’El Jadida, suivi du chanteur marrakchi Tahour. Sur la scène d’Azemmour, ce sera à la talentueuse Najat Rajoui, qui a ravi le public durant la dernière session de l’émission The Voice, d’inaugurer la soirée, avant de céder le micro au chanteur chaabi Younes Rbati. Said Mouskir passera avant les frères Mernissi pour une soirée festive à Bir Jdid.

Le 5 août, le public jdidi aura rendez-vous avec Hatim Ammor et Daoudi, qui viendront chanter leurs derniers succès. Ce sera Ramy Lapache et Khadija Margoum qui animeront la soirée du vendredi à Azemmour, et Said Sanhaji avec le groupe Sadrum à Bir Jdid. La clôture en date du 6 août promet d’être bien enflammée, avec le groupe à succès Fnaïre et le chanteur de raï algérien, Cheb Bilal. A Azemmour, Hal El Ghiwane vont précéder le talentueux Khalid El Bouazzaoui, l’un des derniers gardiens de la aïta. Enfin, à Bir Jdid, Cheb Kader et Stati promettent une soirée inoubliable.

Animation en continu

En plus de l’animation musicale, le festival Jawhara revient cette année avec un programme pluri-artistique incluant arts plastiques, théâtre, animation de rue, sports, ateliers pour enfants et plusieurs activités à l’occasion des cent ans de modernité de la ville.

Depuis son lancement, en effet, Jawhara s’est positionné en défricheur de talents de la région de Doukkala et du reste du Royaume, grâce à son programme dédié aux jeunes musiciens, Jawhara Talents. Le festival s’est ainsi porté volontaire pour contribuer à la promotion de la nouvelle scène musicale auprès des jeunes à travers ce concours national organisé par l’Association des Doukkala, conçu tel un atelier géant ouvert à tous les amateurs de musique. A chaque édition, Jawhara Talents désigne trois gagnants qui, en plus d’enregistrer un single, se voient programmés sur la scène du festival à l’édition suivante.

Autre programme à succès de Jawhara, le sport pratiqué sur les baies d’El Jadida et de Sidi Bouzid, dont le très prisé BBS (beldi beach soccer) le beach-volley et le beach-tennis. Des tournois opposeront les amateurs des différentes disciplines sous la supervision des professionnels. Des compétitions de skate-board et de BMX sont également prévues. A la plage de Sidi Bouzid, un espace dédié aux enfants proposera clowns, marionnettes, magie, concours de chant et de danse, un concours de beauté Miss Jawhara Mômes, un défilé de mode… Les enfants pourront bénéficier de nombreux ateliers de caricature, de peinture, de percussion, de fabrication de marionnettes, de maquillage et de déguisements.

Les amoureux du théâtre seront également comblés par une programmation riche qui se déclinera en musique, en comédie et en tragédie d’hier et d’aujourd’hui.