Festival : Les Musiques sacrées clôturent en harmonie à  Fès

La XVIe édition du Festival de Fès des Musiques sacrées du monde.

Même en l’absence de Ben Harper et Sabah Fakhri, la XVIe édition du Festival de Fès des Musiques sacrées du monde aura tenu ses promesses d’«instaurer les règles d’un vivre ensemble durable». Après la magistrale interprétation de danse classique khmère par le Ballet royal du Cambodge, l’inoubliable performance, tant physique que mystique, des jeunes danseuses indiennes Gotipuas du Raghurajput Heritage Village aura fini par nous transporter à mille lieux de la capitale spirituelle du Maroc. Le Mali aura également été à l’honneur le premier week-end. Sur les rythmes pacifistes et enthousiastes du couple emblématique, jeunes et moins jeunes se sont déhanchés à Bab El Makina.