Fès fête de nouveau les arts culinaires

Fort de trois prestations succulentes, le Festival d’art culinaire de Fès (du 24 au 26 octobre) remet le couvert avec davantage de liant et de fondant.

Fort de trois prestations succulentes, le Festival d’art culinaire de Fès (du 24 au 26 octobre) remet le couvert avec davantage de liant et de fondant. Placée sous le signe du partage, puisqu’elle invite à sa table la France, le Japon et l’Espagne, la rencontre impulsée par la fondation Esprit de Fès, et dirigée par le cordon bleu Fatéma Hal, allie l’esprit et les sens dans une communion jubilatoire.

C’est ainsi que Mme Hal, auteure de cinq ouvrages sur la cuisine marocaine, animera un débat autour de l’histoire de celle-ci. Christophe Gribelin reconstituera quant à lui l’histoire du vin et de l’huile «Volubilia», la romancière française Irène Frain fera part de son amour des épices, et l’historien Gilles Brochard révélera les secrets du thé.

Des toques illustres du Maroc, de France et d’Espagne se plieront volontiers à cet exercice attrayant qu’est la démonstration. Et si celle-ci vous donne la fringale, les dégustations viendront à votre rescousse. Chaque jour en abonde. Aux apprentis cuisiniers sont destinés des ateliers où l’on s’initie à diverses techniques, depuis le façonnement du pain jusqu’à la manière de servir le thé, en passant par le séchage et le roulage du couscous. Gourmets, vous serez comblés !