Douglas Kennedy : «Combien ?» Une enquête piquante sur notre rapport à  l’argent

En 1990, Douglas Kennedy, jeune écrivain américain encore méconnu, entreprend l’écriture d’un récit de voyage sur l’argent et les marchés financiers.

Une phrase au hasard :

«Ceux qui prétendent que l’argent ne signifie pas grand-chose pour eux m’ont toujours semblé peu sincères».

En quelques mots :

En 1990, Douglas Kennedy, jeune écrivain américain encore méconnu, entreprend l’écriture d’un récit de voyage sur l’argent et les marchés financiers. L’auteur enquête sur les principales places financières du monde : à New York, dans le Wall Street des yuppies, dans les salles de marché futuristes de Sydney, à Singapour, symbole du capitalisme et de la consommation, et bien sûr, à Londres. Une passionnante comédie humaine à une époque où l’argent, même décrié, fascine plus que jamais.

L’auteur :

Douglas Kennedy est né le 1er janvier 1955  à New York. Homme de théâtre et journaliste indépendant, il vit entre Londres, Paris et l’État du Maine, où il a acheté une maison. D’abord auteur de récits de voyage, avec Au pays de Dieu (2004) et Au-delà des pyramides (2010), il devient romancier à succès avec, entre autres, L’homme qui voulait vivre sa vie (1998), Les Charmes discrets de la vie conjugale (2005), Piège nuptial (2008), Quitter le monde (2009) et Cet instant-là (2011), parus chez Belfond et Pocket.

«Combien ?», Douglas Kennedy, Editions Belfond, mai 2012, 304 pages, 250 dirhams.