D’étonnants voyageurs font une halte au Maroc

De la littérature au film, en passant par la chanson, le théà¢tre et le débat, le Festival «à‰tonnants voyageurs» promet de décoiffer Rabat du 6 au 9 mars prochain . N’hésitez pas à  demander le programme !

Après Missoula (Montana, USA) Dublin, Sarajevo, Haïfa, Bamako, Port-au-Prince et Brazzaville, les «Étonnants voyageurs» débarquent à Rabat pour une édition spéciale «Printemps arabe».
Du 6 au 9 mars, nombre de nos intellectuels marocains rencontrent auteurs, artistes et penseurs venus de plusieurs pays. Ateliers, débats et projections sont au programme, avec en prime concerts et pièces de théâtre.
Derrière ce choix, une réflexion sur le devenir du monde émise par l’équipe du festival et relatée par l’édition de Michel Lebris, président du festival: «Longtemps le regard fut exclusivement occidental : le bouleversement actuel exige un changement de coordonnées mentales. Le monde qui vient est résolument multipolaire – autre manière de dire que la terre pour la première fois de son histoire est en train de devenir ronde».

Ainsi, le festival tentera de rapprocher des intellectuels et des artistes protagonistes du changement ou simplement fins observateurs d’une révolution qui a secoué la rue du bassin sud de la Méditerranée.
Une longue liste de noms d’auteurs étrangers s’affiche au programme de l’édition rbatie. Parmi eux, François Beaune, Mohamed Al-Fakharany, Jean-Marie-Gustave Leclezio, Boualem Sansal, Abdelwahed Meddeb, Taher Bekri, Sami Tchak, Rama Thiaw, Kaouter Adimi, Cécile Oumhani, Fabienne Kanor et d’autres.
Le cinéma portera également sur des thématiques de la révolution, mais également du vivre-ensemble. Les festivaliers auront la possibilité de voir Sur la planche de Leila Kilani, C’est eux les chiens de Hicham Lasri, Prison à ciel ouvert de Hind Meddeb et Wled Ammar/génération maudite de Nasredine Ben Maati… Le jeune réalisateur Nadir Bouhmouch présentera à son tour My Makhzen and me.

Dialy montera sur les planches avec les pétillantes comédiennes du théâtre  Aquarium et Driss Ksikess présentera sa pièce N’enterrez pas trop vite Big Brother.
Côté musique, une soirée exceptionnelle réunira le rappeur Weld el 15, Emino, Klay BBJ, Moby Dick et Phenix. Un grand concert célébrera la voix d’Oum pour le plaisir de tous.
Et pour ne céder aucune miette de rêve, Driss El Maloumi, Naziha Meftah et Abdellatif Laâbi se réuniront dans un concert et récital en hommage à l’univers de la poésie.