Caftan 2017 : chic, glamour et messages de paix

La 21e édition de «Caftan», l’événement mode le plus attendu de l’année, a fait sensation le 22 avril au Palmeraie Golf Resort. Des créations aussi luxueuses qu’aériennes ont rendu hommage à la paix, thème choisi pour l’édition 2017.

Incontournable. Tel est le mot qui s’impose lorsqu’on parle de la scène de la mode au Maroc. Sans aller jusqu’à emprunter le label «Haute Couture», Caftan a tout des grands fashion shows internationaux, avec ce qu’il faut comme vision, animation et scénographie. C’est qu’à 21 ans, l’événement a la majorité accomplie et le système rodé. La paix était le thème de l’édition 2017, dont un monde de femmes attend impatiemment le compte rendu détaillé sur le magazine Femmes du Maroc. La paix, parce que le monde passe par de fortes turbulences et que le Maroc baigne dans une grâce divine qui le protège et le bénit. Ainsi parla Caftan…

Couleurs pastel

Les artistes ont mis les petits plats dans les grands pour se faire élire et pour cause. Zineb Taimouri, directrice de publication de Femmes du Maroc, a déclaré que l’évènement a reçu quelque 400 dossiers de candidature, rendant ainsi la concurrence impitoyable pour les aspirants stylistes.

Aussi, travailler sur un thème aussi abstrait que la paix fut tâche ardue pour les stylistes confirmés et jeunes talents invités sur le podium de Caftan. Non, les stylistes ne se sont pas donné le mot. Mais elles ont pratiquement toutes travaillé sur une gamme de couleurs pastel et terre, probablement pour rappeler l’essentiel. Pour rehausser l’éclat de l’étoffe, voire l’enluminer, un travail de perlage et de strassage a marqué les collections, aux dépens des traditionnelles broderies. Quelques lignes sont sorties du lot, telles que celle de la styliste Siham Tazi dont les modèles variaient entre le caftan ethnique berbère, la sultane et le caftan noir rock avec gants de motarde. Kacem Sahl, seul homme de la sélection, a préféré quant à lui cintrer les créations, façon robes de soirée, donnant à voir, un ton et un style différents.

Un show

Parmi les raisons évidentes du succès de l’événement Caftan, il y a le show qui est devenu au fil du temps un rendez-vous de choix avec des stars de la chanson et des danseurs professionnels. Cette année, Caftan a refait confiance au groupe Fnaïre qui s’est fait un plaisir de présenter son dernier succès Ou Ngoul Mali.

D’autres jeunes stars de la scène marocaine ont été invitées à célébrer Caftan : Ihab Amir et Khaoula Mjahed se sont produits sous un tonnerre d’applaudissements. Mais le must de la 21e édition est la prestation de Chico & the Gypsies qui a enflammé les foules nostalgiques.

Caftan a également refait appel aux talents de la directrice artistique Malika Zaidi. La conceptrice du show Caftan a osé une petite folie : emprunter l’idée des anges de Victoria’s Secret, en faisant porter des ailes aux mannequins… «totalement» vêtues de caftans de créateurs.

En outre, ses chorégraphies ont accompagné les chanteurs invités, à l’exception d’une danse qui a appelé à la paix entre les religions.

Fidèle aussi au rendez-vous, Hamid Daoussi a assuré les mixes du défilé. Nous aurions beaucoup entendu Kadim Assahir, John Lenon chanter Imagine et d’autres créations originales de l’artiste. Une transmission directe a été assurée par 2M, partenaire historique de l’événement.