Boulane au top, avant Harry Potter

Rien de tel pour l’observateur de l’évolution du cinéma au Maroc que de se pencher sur les dernières statistiques établies par le Centre cinématographique marocain (CCM). On y apprend que trois cinémas se disputent les faveurs du public en 2007 : les Etats-Unis d’abord (293 films projetés, 959 773 entrées), l’Inde (300 films, 765 000 entrées), puis le Maroc (31 films, 339 330 entrées). Mais au box-office des films, c’est le Maroc qui l’emporte haut la main. Les Anges de Satan tient le haut du pavé, avec un nombre de semaines franchissant le coup de 60 semaines, et un nombre d’entrées atteignant 82 569. On savait que le film de Ahmed Boulane allait intriguer le public, mais on ne s’attendait pas à ce que le drame social tissé par Mahmoud Frites, Nancy et le Monstre, fasse un tabac. Erreur de jugement. Pas moins de 65 647 spectateurs ont été emballés par ce drame, snobant Spider Man 3 (42 889 spectateurs, en 37 semaines) et Harry Potter (31 391 entrées, en 30 semaines). Le cinéma égyptien dans ce top des films n’arrive qu’en quatorzième position. Ce qui est quand même étrange…