Aymen Razouk : « La musique raffinée ne meurt jamais »

Ils prendront soin de vos oreilles… et de votre à¢me ! C’est la promesse d’Aymen Razouk et de Zakaria El Jazouli. Ces élèves en prépa mettent de côté leurs équations pour vous offrir des partitions. Leur site Lvinyle.com est opérationnel depuis mardi 24 juillet. Aymen s’explique.

Ils prendront soin de vos oreilles… et de votre âme ! C’est la promesse d’Aymen Razouk et de Zakaria El Jazouli. Ces élèves en prépa mettent de côté leurs équations pour vous offrir des partitions. Leur site Lvinyle.com est opérationnel depuis mardi 24 juillet. Aymen s’explique.

C’est quoi Lvinyle.com ? Et pourquoi l’avoir intitulé ainsi ? (Alors que vous êtes si jeunes !)
Zakaria et moi sommes des amoureux fous de musique. Nous avons mûri l’idée de Lvinyle.com tout au long de l’année, au lycée Moulay Youssef, où nous faisons notre prépa. L’été a été le moment idéal pour transformer l’idée en projet sérieux, grâce à une équipe motivée de rédacteurs et de designers. Le nom du site vient surtout de la passion que nous vouons à la musique des années 1960, 1970, 1980. L’époque des disques vinyles noirs !
 
Mais avez-vous un tourne-disque ? Une histoire avec les vinyles ?
Je n’ai, personnellement, pas de tourne-disque mais j’ai déjà eu un contact physique avec le vinyle qui m’a vraiment touché. Écouter de la musique du temps des vinyles, c’était tout un rituel. On plaçait la précieuse chose sur le tourne-disque, délicatement, respectueusement. Cela rehaussait la musique écoutée, la mettait en valeur, la rendait plus raffinée en quelque sorte.

Qu’est-ce qu’une musique raffinée pour vous ?
C’est une musique qui touche l’esprit de l’auditeur, qui établit une communication, une alchimie entre l’artiste et le public. Ça n’a rien à voir avec le style musical. Le métal peut être raffiné comme peuvent l’être les balades des Pink Floyd. Toute musique fondée sur un sentiment, véhiculant une émotion est une musique raffinée, quelle que soit la façon de l’interpréter, de la transmettre.  

Etes-vous un adepte du lassant “C’était mieux avant” ? Trouvez-vous les musiques actuelles indigentes ?
On est avant tout des passionnés de la musique, tous genres et toutes époques confondus. Certes, on a un penchant certain pour la musique des années 1960, 1970 et 1980 aussi bien pour les mélodies que pour les paroles. Mais on est aussi des jeunes qui écoutent la musique d’aujourd’hui et qui apprécient pas mal d’artistes contemporains. Finalement, tout ce qui est dans un Vinyle n’est pas forcément raffiné et tout ce qui est dans un MP3 n’est pas indigent. La musique raffinée ne meurt jamais. Elle continue de vivre grâce à des gens comme Jack White, Muse ou Arctic Monkeys.

Allez-vous nous parler de musique marocaine, de temps en temps ?
On tâchera de s’intéresser tout particulièrement à la musique de notre pays. D’ailleurs, on y a consacré la rubrique «Made in Morocco», où nos visiteurs aussi bien marocains qu’étrangers peuvent découvrir divers musiciens et groupes marocains de toutes les générations. Et on suivra l actualité musicale marocaine de près surtout celle de la musique urbaine.