Asma Lmnawar et Abdelaziz Stati époustouflants lors de la dernière soirée du festival Timitar

Après quatre jours intenses aux sons d’ici et d’ailleurs, la 14e édition du festival Timitar à Agadir s’achève, et qui mieux pour le clore, que la fameuse star marocaine, Asma Lmnawar et le très populaire Abdelaziz Stati. En clair, un sacré bouquet final !

Place Al Amal. Samedi 08 juillet. 20h30. Devant la grande scène, le public arrive petit à petit pour écouter des artistes 100 % marocains lors de la dernière soirée du festival Timitar. Le premier à se lancer : Mizane Tiout, un groupe de musique traditionnel qui vient tout droit de l’Oasis de Tiout. Cette troupe a une nouvelle fois su mettre fièrement en valeur la tradition de la dakka houarya et du mizane, si cher aux Marocains. C’est ensuite Fatima Tabaamrant qui a pris le relais. La chanteuse qui s’est formée avec l’un des plus grands Rayess Mohamed Belfqih, est appréciée du public grâce à sa maîtrise du verbe et de la poésie amazighe. Mais on ne peut pas le nier, les festivaliers ont attendu avec impatiente deux stars marocaines. La première : Asma Lmnawar. A chacun de ses passages, la chanteuse fait un tabac. Le public l’adore et adore notamment son dernier single Andou Zine, qui a décroché six millions de vues sur YouTube en six jours à peine… Pas étonnant alors qu’elle est été accueillie par un tonnerre d’applaudissements et des cris de joie. Mais ce n’est pas le clap de fin, loin de là. Le public a dansé jusqu’au bout de la nuit aux sons du violon et de la voix du maître de la musique chaâbie, le fameux Abdelaziz Stati à l’énergie debordante. Le festival a une nouvelle fois réussi à tenir son engagement, celui de mettre en avant des talents marocains et internationaux qui transportent le public tout en prônant le métissage et la tolérance.