«La vie en tête», hypersensible

La Vie en tête, jeudi 21 octobre à  22h40 sur France 2.

La Vie en tête, voilà un documentaire qui nous dévoile, détails à l’appui, des opérations chirurgicales sur des patients souffrant de maladies neurologiques très graves et qui réussit le pari d’être d’une pudeur et d’une sensibilité uniques. C’est ce que parvient majestueusement à faire Sophie Bensadoun en filmant ce neurochirurgien français, Hugues Duffau, lors de deux interventions à cerveau ouvert. Duffau du CHU de Montpellier est un chirurgien célèbre pour avoir mis en place le concept d’opération du cerveau sur des patients éveillés. Tout au long de ces opérations très délicates, les patients sont invités à parler, bouger les bras ou chanter afin que le chirurgien s’assure que leurs fonctions cérébrales sont intactes. Un protocole révolutionnaire, d’abord décrié, mais qui, à la longue, a réussi à bouleverser les relations entre le médecin et le patient. La Vie en tête raconte l’histoire de trois patients souffrant tous d’un gliome, une tumeur infiltrante du cerveau. L’opération est inévitable, mais délicate. La moindre erreur et cela se traduira par des problèmes irrémédiables sur le langage ou la locomotion des patients. C’est ainsi que le Dr Duffau a conçu ce procédé unique dans son genre il y a de cela douze ans. Le patient est opéré sans anesthésie. Il participe ainsi à sa propre opération en répondant aux questions des médecins qui testent en direct ses réactions. Ce sont en fait les réponses du patient qui guident, à travers des stimulations électriques, le geste du neurochirurgien. La Vie en tête est également un excellent documentaire sur les peurs et les espoirs de ces patients atteints de maladies graves et agrémentés de précieuses explications scientifiques. Le genre de document qui donne toute sa grâce et sa noblesse à cette belle science qu’est la médecine. A ne pas rater…

La Vie en tête, jeudi 21 octobre à 22h40  sur France 2