Adil Chaoui : Douze heures de musique faites par les douze meilleurs groupes de l’année

Entretien avec Adil Chaoui, Président de l’association Dima Maroc et organisateur du concert Maroc Hit Parade.

Rappelez-nous l’esprit et le déroulement de l’événement.

Le Maroc Hit Parade, ce sont plus de douze heures de musique, une programmation riche et plurielle, faite par les douze meilleurs groupes de musique de l’année, venant de différentes villes du Royaume pour un seul but, célébrer comme il se doit la fête de la musique à Rabat.
Organisé par l’association Dima Maroc, cet événement se veut être une occasion de développer la musique au Maroc et de véhiculer les valeurs de tolérance, de paix et de civisme auprès d’un public jeune.

Quels sont les douze groupes de musiques participants et comment les a-t-on sélectionnés ?

Concernant le choix des groupes, artistes et DJs, la direction artistique de l’Association Dima Maroc, en collaboration avec ses partenaires radio (Hit radio et la Radio chaîne inter) sélectionne les deux Master DJs de l’année, le groupe vainqueur et finaliste des concours Maroc Contest & Génération Mawazine, ainsi que les groupes les plus populaires de l’année désignés par nos partenaires Radio.
Je cite parmi les participants : H-Kayne, Shayfeen, Si Simo, Fnaïre, Nabyla Maan, Zaiio, Dj’s HouseBros, Africa United, Casa Systeme, Mona Roukachi, the Basement, Dj Samy, Hinder minds, Tal’fine, etc.

Y a-t-il, parmi les artistes participants, des groupes débutants que vous propulsez sur la scène musicale/médiatique ?

L’événement culturel Maroc Hit Parade est une occasion unique, offrant aux meilleurs jeunes talents marocains l’opportunité de se produire devant un large public et à la télévision, car la SNRT est le partenaire média officiel de la manifestation depuis la première édition. Concernant les débutants, je pourrais citer les gagnants du concours Maroc Contest : Hinder minds & Tal’fine, les finalistes de génération Mawazine : Shayfeen et The basments, les deux Master DJs : Dj Samy (hit radio) & HouseBros. Sans oublier la jeune artiste marocaine résidente à Londres Myriam (Zaiio) connue à  l’échelle internationale, qui montera pour la première fois sur une scène marocaine. D’ailleurs, l’un des objectifs de l’Association Dima Maroc est de ramener des artistes marocains résidents à l’étranger pour participer à la fête de la musique et spécialement à Maroc Hit Parade.

Vous vous associez à l’association Opals (Organisation panafricaine de lutte contre le sida). De quelle façon les soutenez-vous dans le combat contre le VIH ?

Maroc Hit Parade ne s’est pas limité à son caractère festif mais a pu élargir son spectre d’action par des campagnes de sensibilisation auprès de la population de jeunes, qui sont conduites par notre partenaire “OPALS”. L’Organisation panafricaine de lutte contre le sida (OPALS) participera pour la 6e année à travers des stands à la sensibilisation du jeune public par la distribution de brochures et dépliants. L’association organise également des dépistages anonymes et gratuits pour les jeunes.