«Des archives non consultées ne sont pas vivantes»

La Cinémathèque de Tanger a besoin de vous ! Un nouvel espace d’archivage et de consultation est nécessaire pour sauvegarder et mettre en valeur une collection de plus de 1 000 films soigneusement amassés pendant dix ans n Pourquoi ne pas contribuer à  son financement sur le site Zoomaal ? Tous les dons, des plus modestes aux plus faramineux, sont les bienvenus.

Parlez-nous des périls qui guettent votre collection…

Conformément à sa vocation, la Cinémathèque de Tanger contribue à la préservation du patrimoine cinématographique en développant sa collection et ses archives. Notre jeune collection n’est pas en péril mais il est essentiel de continuer à l’enrichir  et de parvenir à la conserver, à la valoriser et à la faire connaître. Le développement de la Collection se heurte aujourd’hui au manque d’espaces adéquats et d’équipement spécifique.

De quoi avez-vous besoin concrètement ?

Nous avons absolument besoin de numériser ce fond et d’aménager des locaux pour l’accueil et la consultation du public car n’oublions pas que les archives qui ne sont pas consultées ne sont pas vivantes.

Détaillez-nous à présent votre projet, «Open doors». De quelle manière comptez-vous le financer ? Comment les cinéphiles peuvent-ils se rendre utiles ?

Open doors est un plan de dix-huit mois pour améliorer les conditions de cette jeune collection, en créant un nouvel espace de consultation, en numérisant les archives et en recrutant du personnel qualifié afin que cette collection soit préservée dans de meilleures conditions.

A cette occasion, nous venons de lancer un nouveau projet participatif sur la plateforme ZOOMAAL, le premier site de Crowdfunding dans le monde arabe. Le crowdfunding (littéralement le financement par la foule) permet aux particuliers de contribuer à la réalisation d’un projet ; en contribuant même un minimum, car chaque geste compte. En fonction de l’aide qu’il apporte, la personne bénéficie d’une contrepartie. L’intérêt de ce modèle collaboratif est non seulement d’obtenir des fonds mais aussi d’impliquer le public.