L’OMS recommande le vaccin AstraZeneca pour les plus de 65 ans

L’OMS a annoncé mercredi que le vaccin anti-Covid mis au point par AstraZeneca pouvait être administré aux plus de 65 ans et utilisé même dans un pays où circulent des variants, l’efficacité du produit dans ces deux cas de figure ayant été mise en cause ces dernières semaines.

« Les personnes de plus de 65 ans devraient recevoir le vaccin », a déclaré le président du Groupe d’experts de l’Organisation mondiale de la santé, Alejandro Cravioto.

Ce vaccin à vecteur viral, développé par le laboratoire britannique AstraZeneca et l’université d’Oxford, a connu des déboires ces dernières semaines, son efficacité n’ayant pas été jugée suffisamment probante pour les personnes âgées de plus de 65 ans et dans les pays où les variants circulent.

Le vaccin AstraZeneca/Oxford, que le Royaume-Uni a été le premier à administrer à sa population dès décembre, a déjà été approuvé par plusieurs autres pays et par l’UE.

Face à l’inquiétude suscitée par la propagation des variants, l’Union européenne a pour sa part affirmé mercredi vouloir muscler sa production de vaccins.

Jugée « trop optimiste » sur les livraisons par la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen, l’UE a affirmé sa volonté de renforcer sa production de masse pour mieux préparer les 27 à la propagation des variants du virus, qui s’avèrent souvent plus contagieux.

« Nous avons sous-estimé les difficultés liées à la production de masse (…) Nous avons été trop optimistes, et sans doute trop confiants sur la livraison en temps voulu des doses commandées », a admis la chef de l’exécutif européen.

Après la conception rapide de vaccins, « l’industrie doit s’adapter au rythme inédit de la science (…) Nous avons besoin d’une coordination accrue sur les ingrédients clés, nous devons améliorer la montée en puissance des capacités », a-t-elle insisté.

Dans la foulée, AstraZeneca a annoncé s’associer avec l’allemand IDT Biologika afin d’être capable de produire dès le deuxième trimestre davantage de vaccins pour l’Europe.

(Avec AFP)