Céréales : Hausse des stocks mondiaux

• La FAO prévoit une hausse des stocks mondiaux de céréales en 2019/20 et des stocks de blé en 2020/21.

Dans le Bulletin de la FAO sur l’offre et la demande de céréales, publié le 7 mai courant, la FAO a dévoilé ses premières prévisions pour l’offre et la demande mondiales de blé pour la saison commerciale 2020/21.
Il en ressort que la production mondiale devrait s’élever à 762,6 millions de tonnes, non loin du niveau enregistré en 2019, avec des prévisions faisant état de récoltes moins importantes dans l’Union européenne, en Afrique du nord, en Ukraine et aux Etats-Unis, qui permettront presque de compenser des récoltes plus importantes en Australie, au Kazakhstan, en Russie et en Inde.
Pour sa part, l’utilisation mondiale de blé en 2020/21 devrait demeurer stable avec des augmentations attendues au niveau de la consommation alimentaire qui compenseront les réductions à des fins alimentaires et industrielles.
D’ici la fin des saisons de culture en 2021, les stocks de blé devraient augmenter de 274,5 millions de tonnes, suite à une hausse attendue des stocks en Chine, tandis que dans le reste du monde, les stocks mondiaux devraient baisser de près de 5 pour cent pour atteindre leurs plus bas niveaux depuis 2013, apprend-on de la même source.
La FAO a également anticipé une production abondante de maïs cette année en Argentine, au Brésil et en Afrique du sud où les récoltes devraient bientôt commencer.
Sur un autre registre, l’organisation onusienne a maintenu ses prévisions concernant la production mondiale de céréales pour 2019 à 2720 millions de tonnes – mais a réduit ses prévisions pour l’utilisation de céréales en 2019/20 pour lui faire atteindre 24,7 millions de tonnes, principalement en raison des impacts du Covid-19 sur la croissance économique, les marchés énergétiques et la demande de nourriture animale. Les nouvelles prévisions reflètent une baisse de l’utilisation de maïs en Chine et aux Etats-Unis.
La FAO a également revu ses prévisions à la baisse pour l’utilisation totale de riz à travers le monde en raison des prévisions faisant état d’une baisse de la consommation alimentaire au Nigeria, mais la consommation globale de riz devrait atteindre un nouveau niveau record grâce à une hausse de la consommation alimentaire en Asie. L’utilisation de blé en 2019/20 devrait également augmenter de 1,2 pour cent par rapport à la saison précédente, face à des prévisions indiquant une hausse de la consommation alimentaire.