Un style de management ne doit pas être figé

Quelle attitude adopter quand il faut en permanence jouer sur tous les registres : être présent sans être pesant, être délégatif sans être laxiste, être disponible sans être éparpillé, être déterminé sans être dirigiste ? A ceux qui attendent des réponses fermes, l’auteur de Management situationnel(*) répond qu’«il n’existe pas de bon style de management … et le bon manager est celui qui désormais sait s’adapter aux situations et aux personnes qu’il rencontre». C’est cela le «management situationnel».
Ce dernier est un outil qui permet à tout manager de prendre du recul par rapport à ses pratiques de management, à être plus souple et plus en accord avec son environnement. Ce livre donne des points de repère au manager pour développer l’autonomie des personnes et des groupes dont il a la responsabilité.
Accompagnant une quête de l’autonomie de plus en plus forte en entreprise (reconnaissance de l’importance du travail, possibilité d’investir une partie de soi-même, de progresser en compétences, de mettre en valeur ses projets, ses idées…), l’auteur propose un certain nombre de réponses dans un chapitre intitulé «Les voies de l’autonomie».
Il propose des situations dans lesquelles un responsable se voit engager dans une interaction avec une personne ou un groupe de personnes. A partir de ces mini-cas, l’auteur traite la carte des styles de management, les possibilités de s’adapter aux situations, l’évaluation de l’autonomie des collaborateurs… Pour finir, quelques conseils sont donnés aux lecteurs pour en réussir la mise en œuvre