Quand l’AgriTech séduit les start-up

Le monde agricole est devenu de plus en plus un terrain fertile pour les start-up innovantes du numérique.
Les opportunités d’innovation dans le secteur sont peu connues.

Renov Protein, Novaton, Soweit, Elastic-Solutions… Pour ne citer qu’eux, le monde agricole est devenu de plus en plus un terrain fertile pour les start-up innovantes du numérique. Il faut dire que depuis deux ans, les investissements dans l’AgriTech et la FoodTech ont enregistré des chiffres record au niveau mondial. Les start-up de la technologie agroalimentaire ont ainsi levé 11,6 milliards de dollars de financement en 2020. Et la tendance devrait se poursuivre durant les prochaines années, notamment en Afrique. Pourtant, l’écosystème de start-up AgriTech au Maroc reste encore faible, et les opportunités d’innovation dans le secteur sont peu connues. Pour inspirer une future génération d’entrepreneurs dans ce domaine, de nombreux incubateurs et accélérateurs au Maroc se sont multipliés ces dernières années. La plupart peuvent ainsi accompagner les projets, et certains ont un peu plus d’expérience dans certains domaines spécifiques. On pense notamment au Cluster Solaire, pour les énergies renouvelables, le Cluster Menara pour l’agroalimentaire, Bidaya, pour le Social Green Tech, le Kluster de la CFCIM qui a accompagné de nombreux projets dans le domaine et Réseau Entreprendre, qui a des antennes dans tout le pays et peut donc répondre à toutes les problématiques locales.

Faire face aux challenges économiques, réglementaires et sociétaux

Selon Jérôme Mouthon, président de la French Tech Maroc, «les entrepreneurs marocains se lancent plus facilement qu’avant et sans hésiter à «révolutionner» complètement la chaîne de production». Pour lui, le métier d’agriculteur ne cesse d’évoluer, ainsi que leurs besoins, et chaque pays africain devra faire face aux challenges économiques, réglementaires et sociétaux que cela implique.

Si les opportunités ne manquent pas, les start-up AgriTech ont aujourd’hui la possibilité de s’attaquer très rapidement à de gros marchés. Un nouveau produit ou service innovant peut donc rapidement toucher une large population, et donc générer une forte croissance, notamment grâce à la scalabilité du modèle.