«Les sorties de crise ne se traitent plus au niveau de l’étage des directeurs»

Jamal Belahrech CEO de Deo Conseil

Nous devons accepter collectivement que nous sommes bien entrés dans une nouvelle ère, celle du «CARE». En effet, s’intéresser davantage aux conditions de travail, de santé, de motivation et d’engagement des collaborateurs va devenir un acte stratégique. Mieux les intégrer, leur proposer une expérience collaborateur unique sera le seul moyen de se différencier et de proposer une marque employeur forte pour attirer les meilleurs. Le challenge de demain, c’est avoir les talents pour rester sur des marchés de plus en plus compétitifs.
Les entreprises vivent des changements culturels très importants avec l’intégration de plusieurs générations.
Les nouvelles générations ont des critères très précis sur l’endroit où elles veulent travailler et surtout avec quel type de leaders elles veulent être associées en termes de valeurs et d’ambition. C’est pour cela que les entreprises doivent travailler leur raison d’être pour mieux asseoir leur destinée avec leurs clients et surtout leurs collaborateurs. Le management vertical vit ses derniers moments et les sorties de crise ne se traitent plus uniquement au niveau de l’étage des directeurs.