Les outils installés sont sous-utilisés

L’essentiel des entreprises se contente des modules paie et administration du personnel.

Paie, administration du personnel, formation, gestion prévisionnelle, les logiciels sont désormais indispensables dans la fonction RH. D’après l’enquête de Diorh, 66 % des entreprises sondées, soit 70 sur 105, ont déjà intégré un logiciel RH. Dans ce domaine, ce sont encore les multinationales qui sont les plus avancées. 43 des 61 unités (71 %) de cette catégorie sont dotées d’un SIRH au lieu de 27 sur 44 (61 %) pour les entreprises nationales.
Parmi ceux qui ne disposent pas d’un SIRH (35 entreprises), seulement 11 n’envisagent pas d’en développer.
Pour les entreprises déjà équipées, l’essentiel continue à opter pour une solution achetée, alors qu’elles sont 22 % à préférer développer leur système en interne. En somme, les développeurs sont bien présents sur un domaine tout juste en émergence.
Certes, de plus en plus s’équipent, mais l’informatique RH reste confinée à des tâches basiques. Les modules paie et administration du personnel restent de loin les plus utilisés. Suivent la gestion et développement RH (35,9 %) ou encore la formation (35,9 %). Les modules relatifs à la relation partenaires sociaux et à la sécurité et hygiène sont encore loin de faire l’unanimité ou sont peu utilisés par les entreprises.
A signaler aussi que 27 entreprises sur 105 sont plus ou moins intéressées par la sous-traitance informatique de la GRH. La paie, le recrutement et l’administration du personnel figurent parmi les domaines envisagés à la sous-traitance