Le ministère du tourisme nomme de nouveaux directeurs

Hynd Chkili est le nouveau secrétaire général du ministère du tourisme. Elle remplace Hassan Kacimi, parti à la retraite. Avant d’occuper ce poste, Mme Chkili était, depuis novembre 2004, directeur de la formation et de la coopération en charge des pôles ressources au sein même du ministère.

Diplômée de l’Université Paris I Sorbonne, elle a débuté sa carrière en 1996 à Dar Tawfir, filiale du groupe CFG, en tant que directeur en charge de la coordination du réseau commercial. De 2002 à 2004, elle a été directeur des ressources humaines Afrique du Nord au sein de Microsoft Afrique du Nord.

Pour sa part, Nada Roudies a pris en charge la direction des entreprises et des activités touristiques au sein du même ministère. Elle occupait ce poste, par intérim, depuis août 2007. Diplômée de l’Ecole Mohammedia des ingénieurs, Mme Roudies était chargée d’études à la division recherche et innovation au sein de ministère de l’industrie, du commerce et de la mise à niveau, de 1999 à 2004. Par la suite, elle a occupé le poste de chef de service innovation à la direction des études et de la planification industrielle, toujours dans le même ministère. De 2005 à 2007, elle a été chargée de la division du pôle stratégie de la direction de la planification et de la coordination de la promotion au sein du ministère du tourisme.

De son côté, Mounssif Aderkaoui est le nouveau directeur de la direction de la planification et de la coordination de la promotion. Il était auparavant directeur adjoint du pôle banque de proximité au sein du groupe Attijariwafa bank. Diplômé de Bristol University en 2000, il a également occupé des postes de responsabilités à la Caisse de dépôt et de gestion (CDG) et en France.

Enfin, Aboubakr Himeur est le nouveau directeur de la formation et de la coopération. Diplômé de la faculté des sciences juridiques et sociales de Rabat, il occupait auparavant le poste de chef de division à la direction des affaires administratives et générales au sein du ministère de l’économie et des finances.