«La crise a été l’opportunité pour réinventer notre mode de fonctionnement»

Hamid Bentaher PDG d’Accor Gestion Maroc

Le secteur de l’hôtellerie a été violemment impacté par la pandémie. La perte et l’insécurité de l’emploi, les retentissements financiers et psychologiques ont pesé lourd sur la santé mentale des travailleurs du secteur. Ceci dit, nous avions de tout temps développé de l’agilité et le télétravail, car nous formions nos collaborateurs à distance. En matière RH, l’accompagnement des collaborateurs a été le mot d’ordre. Durant la pandémie, nous avons pu consolider les liens avec nos collaborateurs, malgré la distance et ce, en leur apportant un soutien inconditionnel, chaque jour, et en protégeant autant que faire se peut leur emploi. Notre leadership a été également questionné. Dans notre secteur, nous avons pu constater que certains managers d’établissements ont pu créer de nouvelles activités ou créer de nouveaux concepts, notamment la transformation de chambres en bureaux ou en espaces de coworking. Cette crise a été l’opportunité pour réinventer note mode de fonctionnement. Le télétravail s’est imposé comme modalité d’organisation et méthode efficace permettant à chacun de travailler en autonomie tout en conciliant vie privée et vie professionnelle. Pour moi, le rôle du DRH est d’accompagner le management dans le développement des talents au sein de l’organisation. Il s’agit davantage d’investir dans le développement des soft skills et des capacités de résilience des talents.