Je n’ai jamais eu de chance dans ma carrière professionnelle

Depuis 15 ans que je travaille, à chaque fois, je n’ai pas eu de chance, soit un environnement de travail trop difficile, soit des opportunités qui étaient données à d’autres et mon manque de confiance en moi qui diminuait à chaque fois :

Pourtant, moi aussi j’ai des rêves et je suis ambitieux mais je n’y arrive pas !

Que me conseillez-vous ?

Au fond, quelle est la proportion de chances dans le succès d’une carrière professionnelle ? Et en quoi nous contribuons nous-mêmes à cette fameuse chance ? Vous avez des rêves et vous êtes ambitieux, c’est déjà un excellent début !

Ne vous positionnez jamais en victime

Et c’est même bon signe ; et oui! Car, si à chaque fois que quelque chose de négatif vous est arrivé c’était «la faute aux autres», alors cela signifierait qu’il n’y a PAS DE SOLUTION ! Puisque tout dépendrait d’événements exogènes à votre volonté.

Et vous le savez : c’est faux. Il ne s’agit pas de dire que vous êtes ENTIÈREMENT RESPONSABLE de ce qui vous arrive aujourd’hui, mais avouez tout de même que le dénominateur commun à tout cela reste VOUS. Certes, la vie n’est pas un long fleuve tranquille et nous devons faire face parfois (et malheureusement) à des injustices difficiles, mais est-ce une raison pour baisser les bras?

Certes non, et vous avez raison de vous «réveiller» pour rêver enfin «pour de vrai» ! Alors oubliez ce «statut de victime» qui ne vous mènerait qu’au ressentiment et au découragement, et décidez d’emprunter celui de la résilience et la saine remise en question !

Ne répétez pas les mêmes erreurs

Vous avez certainement dû analyser les situations «d’échecs» qui ont ralenti votre carrière, mais cette fois-ci je vous invite à faire un flash-back différemment.

Ainsi, au lieu «d’alimenter» les causes de toutes «ces injustices», cherchez à identifier votre part de responsabilité dans ces situations

• Qu’auriez-vous pu faire différemment ?

• Qu’est ce-qui vous en a empêché ?

• Avez-vous fait la sourde oreille à certaines remarques constructives qui vous auraient permis de l’éviter ?

• Qu’est-ce qui se serait passé si vous aviez agi différemment ?

• Dans toutes ces injustices, quelles sont celles qui, en fait, n’ont été «que» le résultat d’une certaine léthargie de votre part à vous renouveler ou à agir sur certains gaps de compétences ?

Ces questions vont vous demander du temps, de la patience et beaucoup de réflexions si vous souhaitez que cet exercice soit productif. Car les réponses vont vous permettre de mettre en place un plan d’action concret pour remédier à certains gaps de compétences (Soft et Hard) mais surtout d’agir dans la bonne direction cette fois-ci !

Entourez-vous de bienveillance sans concession

Nous avons tous besoin de bienveillance, de personnes qui vont nous comprendre, faire preuve d’empathie à notre égard, mais cela n’est pas suffisant et peut même devenir contre-productif !

Car trop de compréhension peut mener à certains compromis (et à de la paresse aussi) qui nous éloigneraient de notre vision. Alors, allez vers ces personnes dont vous savez qu’elles n’espèrent que le meilleur pour vous, qui vous entourent de «bonnes vibes» mais qui, pour autant, n’oublieront pas d’être exigeantes vis-à-vis de vous. Ces personnes nous aident à grandir, à nous remettre en question et à le faire dans un environnement dans lequel nous nous sentons en toute sécurité tout en nous challengeant.

Enfin, n’oubliez jamais que nous avons tous 24h par journée et que notre avenir sera «esquissé» par nos choix, par notre capacité à dire oui ou non au bon moment et tout cela pour nous rapprocher toujours plus de notre objectif. Alors, oui, certaines (vraies) injustices sont parfois difficiles à «digérer» mais plus vite vous l’aurez fait et plus vite vous pourrez mettre en place le plan d’action pour faire naître VOTRE CHANCE !

A vous de jouer !