Exotisme, ambiance décontractée, bon service…, leurs critères de choix

Amina B. Responsable marketing et commercial
«Les usines à fumée… très peu pour moi»
« J’aime parfois prendre un café au Fin gourmet, un lieu sympathique pour jeunes cadres. Ils y vendent également quelques bons produits (confitures, arômes, pâtisseries…). En tout cas, j’évite les endroits trop fréquentés. Il faut dire que les gens, aujourd’hui, fument beaucoup et je ne peux supporter les endroits trop enfumés. J’évite aussi un certain nombre d’endroits que je fréquentais par le passé parce que la notoriété ou la qualité de service n’est plus à la hauteur.»

Leila Mabrouk Cadre supérieur, 34 ans
«J ‘adore les soirées thématiques»
«Sortir en semaine n’est pas envisageable. Ce qui est possible, c’est de prendre un café avec des amis. Il se trouve que je suis également mère de famille, donc je dois m’occuper de mon enfant. Le plus simple est de prendre un café ou une glace. Lorsque je sors, c’est avec des amies. On commence par dîner asiatique, pour changer de la nourriture habituelle et pour un bon rapport qualité/prix. Les lieux sont le Thaïkoon ou le Milasia. Ensuite, on file au Bar Latino, ça commence tôt et l’on y attend minuit. Ils font des soirées thématiques, la musique y est enregistrée, et le public commence à être jeune à partir de cette heure. Ensuite, on opte soit pour le Manhattan ou l’Amstrong. La clientèle est sélectionnée, on y trouve des trentenaires qui y viennent pour la musique. Des groupes se produisent sur scène, j’y vais pour danser et écouter de la bonne musique et mettre entre parenthèses les soucis personnels et professionnels.»

Issam M. Ingénieur informaticien, 28 ans
«J’aime l’ambiance éclectique de certains endroits de Casablanca»
«Après le travail, je vais au Cup’s pour y retrouver des amis mais aussi pour son ambiance éclectique. Parfois je vais boire un pot au Tex Mex ou dans un bar sympa comme le Tonkam ou le Tiger. L’ambiance dépend surtout des gens qui vous entourent, c’est nous qui la créons. Sinon, les jeudis et mercredis, je fais la fête à la Bodega ou à l’Amstrong. Cependant il n’est pas toujours possible de sortir le soir, travail oblige… »

Hamza S. Informaticien, 24 ans
«Tout dépend de l’ambiance de l’endroit»
«En semaine, je vais au café. Parfois dans un bar, la Cigale, mais surtout aux concerts du centre culturel Zafzaf au Maarif. Sinon, les festivals sont mes seules sorties hors réunions chez des amis. Tout dépend de l’ambiance.»

Nadia Sebti Directrice commerciale
«J’évite le monde de la nuit»
Je préfère de loin les restaurants genre Kasbah, Café M ou la Toscana. J’y vais généralement pour l’ambiance, le cadre enchanteur, le service mais aussi pour leurs menus originaux. Que ce soit en famille, avec des collègues ou des amis, j’aime bien parfois décompresser en dehors du travail. J’évite en tout cas les boîtes de nuit, bars et autres pubs car le monde de la nuit n’est pas toujours sécurisant.»

Mohamed B. Analyste financier
«Adepte des soirées salsa»
«Je suis un grand amateur de musique latine. J’animais beaucoup de soirées dans le genre lorsque j’étais adolescent. Du coup, je préfère retrouver cette ambiance dans quelques endroits branchés de la ville. Par exemple, le Mystic Garden présente à chaque fois des animations différentes et toutes intéressantes avec des artistes connus de la place. J’y vais aussi pour les cours de salsa. On se sent rapidement à l’aise avec des inconnus et ça favorise aussi des contacts.»

Kamal Alaoui Trader
«On découvre un nouveau coin chaque week-end»
«Avec quelques amis, on découvre chaque week-end un nouvel endroit : restaurant, pub, boîte de nuit. Il existe tellement de coins branchés. Pour ma part, je préfère les restaurants parce que cela me permet de discuter dans un cadre agréable et plaisant. On découvre aussi toutes sortes de cuisines : italienne, française, asiatique, marocaine… J’évite de le faire en milieu de semaine parce que je sors souvent très tard du bureau et assez fatigué.»