Cinq principes pour développer sa confiance en soi

Vous en avez assez d’être trop effacé ? Vous êtes plein d’idées mais vous avez peur de déplaire ? Apprenez à développer votre charisme et osez affirmer vos opinions.

Avoir une vision, un projet dans lequel on veut s’inscrire avec son équipe. C’est un point commun entre charisme et leadership.Ce projet doit s’accorder avec la stratégie de l’entreprise et sa propre personnalité. Avant de se lancer, il faut réfléchir à sa vision de l’avenir et à celle de l’entreprise, puis l’écrire clairement pour élaborer son projet.

Apprendre à l’exprimer. Savoir formaliser son projet et le communiquer devant un public est un atout pour développer son charisme. La sérénité de l’orateur, sa connaissance du sujet et sa faculté de se mettre à la portée de tous sont à la base d’un discours qui marque.
La dimension émotionnelle compte aussi : manifester son implication personnelle, savoir sourire, parler avec les mains, s’exprimer clairement… Mais il n’est pas question de chercher à adopter telle ou telle attitude pour atteindre tel ou tel résultat. Il faut rester naturel.

Développer sa confiance en soi… Si on préfère souvent se taire par crainte du trac… on en a parfois assez de ce rôle de figurant silencieux. Vous voulez savoir affirmer vos opinions. Si votre désir de changement est réel, alors vous devriez y parvenir. Pour s’imposer aux autres, il faut avant tout s’imposer à soi même, développer sa confiance en soi. La plupart du temps, l’inhibition sociale résulte d’une peur d’être critiqué et jugé, et donc de n’être plus aimé. Retrouver confiance en vous est une étape indispensable si vous voulez développer votre charisme.

… mais aussi inspirer confiance. Si vous remplissez les trois critères précédents, c’est que vous avez acquis une certaine confiance. Alors à vous de gagner celle des autres. Cela ne signifie pas que vous devez vous entêter dans des certitudes et nier toute inquiétude. Le manager charismatique c’est aussi quelqu’un qui a des doutes, des incertitudes, des peurs, des envies, des désirs… Il ne doit pas s’enfermer dans l’image d’un chef qui prend tout sur lui. Il rassure mais sait s’exposer.

Abolir les barrières avec les autres. Avoir une position hiérarchique n’interdit pas une certaine familiarité avec son équipe. C’est en allant vers elle que vous lui donner envie de vous suivre. Blâmez mais sachez aussi reconnaître les efforts. Au mieux, impliquez et félicitez l’équipe.

Payez-vous une formation si besoin !
Les formations en développement personnel se développent sans cesse. Coaching pour mieux communiquer devant un auditoire, pour mieux faire adhérer une troupe… Même l’image de soi n’échappe pas au coaching. A l’instar d’autres cabinets, Deo Compétences, cabinet spécialisé dans la programmation neurolinguistique, offre à cet effet une palette d’outils pour se forger une cuirasse de top-manager, dont un module sur le charisme et l’image de soi.
La formation s’étale sur deux jours au cours desquels le participant est confronté à son image. Le coach agit comme un entraîneur qui revoit avec son équipe le match de la veille en vidéo pour repérer les défaillances du jeu : du «media training» en quelque sorte. Bref, on peut reconstruire l’image qu’on a de soi avec, au final, d’utiles recommandations. Coût de la formation : 10 000 DH.