Asmaa Charaf : «C’est devenu un moment important qui fait partie de notre culture d’entreprise»

Asmaa Charaf, DRH d’IB Maroc.

Les finalités d’un team building sont diverses. Cela va de la mobilisation autour d’un changement important ou de nouveaux caps que prend l’entreprise, à la mobilisation pour améliorer les performances économiques et managériales. Dans une opération de team building, nous travaillons sur le fond en alternant le ludique et les moments de partage, ce qui n’est pas le cas des séminaires d’incentive où nous allons plus nous concentrer sur la mise en place d’activités ludiques. Cet aspect ludique est fortement attractif car il facilite la communication et l’échange entre les individus. Équipe de direction, manager et son équipe ou ensemble du personnel de l’entreprise, le team building s’adapte à l’âge et à la capacité de chaque participant.
Il faut noter que le format du team building n’est pas toujours le même. Il dépend des objectifs, de l’effectif et de la problématique propre à l’entreprise. Sport, chasse au trésor, excursions, ateliers artistiques, course hippique, tous les moyens sont bons pour réunir le management et les cadres autour d’un «temps fort» de la vie de l’entreprise.

Chez IB Maroc, la démarche existe depuis plus de dix ans au point que c’est maintenant un moment important qui fait partie de la culture d’entreprise. Nous réalisons deux opérations dans l’année. Le premier événement est réservé au comité de direction et le middle management. Cela permet de fluidifier la communication mais aussi de responsabiliser le middle management qui est le relais pour le reste de l’équipe.  

Le deuxième événement concerne l’ensemble du personnel mais aussi les membres de nos filiales à l’étranger. On l’organise généralement avant les vacances d’été pour permettre à l’ensemble des collaborateurs d’être présents.
Je pense que la finalité est de s’inscrire dans la logique de partage. A travers les activités ludiques, la glace peut être brisée entre membres de différents services qui ne sont pas amenés à se voir tous les jours dans l’entreprise.
Bien évidemment, nous choisissons des endroits hors de Casablanca, notamment dans le nord ou le sud pour découvrir les différentes régions.

Enfin, il ne faut pas s’arrêter au côté ludique, il est très important de ne pas compter que sur du team building pour améliorer la situation. S’il n’existe pas un suivi régulier, ses effets s’essoufflent et cela va créer beaucoup d’attentes et de demandes en termes de proximité et de participation chez le personnel.