Nouveau Jeep Compass : mix réussi d’un SUV citadin et d’un baroudeur tout-terrain !

Le véhicule réunit ce qu’il y a de meilleur chez les deux best-sellers de la marque à sept fentes, en l’occurrence le Renegade et le Grand Cherokee. Cinq finitions proposées à des prix allant de 306 000 à 405 000 DH.

Dans la galaxie très disputée des SUV, le nouveau Jeep Compass veut s’imposer en tant que modèle compact familial de référence. Apparemment, il en a les attributs ! Pour relever le défi, le nouveau-né de Jeep a fait le pari de prendre ce qu’il y a de meilleur de chez les deux best-sellers de la marque à sept fentes, en l’occurrence le Renegade et le Grand Cherokee.

De l’extérieur, le véhicule est un grand Renegade à la carrure d’un petit Cherokee. Le lien de parenté, visible, avec ces deux modèles est d’ailleurs bien intégré. La face avant avec l’immanquable calandre à 7 fentes laisse penser à un grand Cherokee en réduction alors que les passages de roues carrés et la poupe anguleuse rappellent le petit Renegade. Un mélange réussi sur un segment où le design extérieur compte pour beaucoup !
A l’intérieur, l’air qui prévaut dans l’habitacle est un peu austère. Le dessin de la planche de bord est basique avec un grand écran d’info-divertissement et des commandes bien disposées. Le tout est, certes, ergonomique mais sans supplément de différenciation pour jouer des coudes avec les intérieurs des concurrents! Cela dit, la qualité des matériaux et la finition sont de bonne facture. Sur le registre de l’habitabilité, la banquette arrière est très spacieuse, y compris l’habituelle planche en bois faisant office de place du milieu, et le coffre à double plancher est dans la moyenne haute du segment.

Trois déclinaisons diesel

Côté motorisation, le véhicule est disponible en une déclinaison diesel multijet 1.6 L développant 120 chevaux et deux moteurs diesel multijet 2L délivrant 140 et 170 ch. 5 finitions sont proposées allant de la Lonaitude au Trailhawk, en passant par la Limited.

Sur le plan du comportement routier, en dehors de quelques limites dans les relances et dans l’appel au moteur, le Compass se place sans contestation au-dessus du lot de son segment. Il évolue de manière excellente sur les sols extrêmes méritant son appellation de tout-terrain. Croisements de pont, ornières, descentes infernales, rien ne lui résiste. Cela vaut surtout pour sa version baroudeuse Trailhawk rehaussée de 2,5 cm (angle d’attaque de 30°) et disposant d’une transmission intégrale encore plus évoluée que celle de base avec une aide à la descente et une boîte courte.

En résumé, la deuxième génération du Compass, sans renier l’ADN de baroudeur, a transformé le SUV compact en citadin accueillant et confortable. Il est proposé chez Fiat Chrysler Automobiles Maroc à des prix allant de 306 000 à 405 000 DH.