Nous voulons préserver nos acquis sur le marché en 2017

Le représentant de la marque Volvo Cars est optimiste pour l’année 2017. Il compte consolider sa position grâce au renouvellement de son modèle phare XC60 et au lancement du nouveau XC40. Ceci en plus de la mise à niveau du réseau conformément aux nouveaux standards du constructeur suédois.

La tendance des ventes sur les premiers mois de l’année confirme le maintien de la croissance sur le marché automobile. Comment analysez-vous cette conjoncture?

Le marché a clôturé 2016 sur une progression considérable des ventes et tous les voyants sont au vert en ce début 2017, ce qui laisse penser que la tendance va se poursuivre sur toute l’année. Le mode de consommation des ménages et des entreprises a beaucoup changé, et l’on retrouve le véhicule dans sa vocation de base : un moyen de transport et non pas un investissement. Ce changement est de plus en plus visible, notamment dans la hausse de l’activité chez les loueurs de longue durée.

Les concessionnaires ont sensiblement réduit leurs prix pour stimuler la demande. Selon vous, le potentiel de baisse est-il consommé ?

Le prix étant toujours le premier facteur de «pré-décision», sa hausse ou sa baisse ne peuvent être analysés d’une manière aussi simpliste. Les acheteurs sont de plus en plus friands d’équipements embarqués dans leur voiture, tout en étant plus flexibles sur les motorisations proposées par les constructeurs. C’est essentiellement la commercialisation de moteurs moins puissants mais plus écologiques qui donne cette impression de baisses des prix.

L’année 2016 est décrite chez vous comme historique et représente un point d’inflexion pour le groupe Scandinavian Auto Maroc. Quel bilan en faites-vous et quelles perspectives pour 2017, sachant que l’un de vos modèles phares est en fin de vie ?

2016 a été une année de mise aux normes de notre entreprise conformément à la nouvelle charte du constructeur Volvo. Nous avons inauguré notre nouveau siège, notre nouveau show-room et nos nouveaux ateliers à Casablanca, mais nous avons également renforcé notre présence sur Fès, Marrakech et Tanger, en déménageant vers de nouveaux show-rooms plus spacieux et modernes, tous équipés de leur propre service après-vente. Concernant 2017, nous prévoyons de préserver nos acquis car, comme vous le soulignez si bien, le XC60 est en phase de renouvellement même si la demande reste incroyablement élevée pour un modèle qui a fait ses preuves au niveau national et international. Le nouveau modèle vient juste d’être présenté au Salon de Genève. C’est une pure merveille au niveau design, technologie mais surtout au niveau de la sécurité qui se renforce considérablement. L’année 2017 verra aussi le lancement du tout nouveau XC40, nouveau segment pour Volvo, toujours en SUV.

Est-ce que Volvo couvre aujourd’hui toutes les régions?

Depuis plusieurs années, Volvo couvre les principales villes du Royaume : Casablanca, Rabat, Fès, Marrakech, Tanger et Agadir. Actuellement nous sommes en phase d’investissement à Agadir avec un nouveau show-room également aux normes du constructeur, accompagné de son SAV. Nous prévoyons toujours une expansion de notre réseau, mais ceci fera l’objet d’un communiqué en bonne et due forme le moment venu.

Le SAV représente l’un des axes de votre stratégie. Quelle est votre politique sur ce registre ?

L’appellation que Volvo Cars a choisie pour son concept SAV à l’international est VPS (Volvo Personal Service), ce qui résume l’idée que nous avons du SAV : en plus du fait d’avoir adapté nos locaux à la charte internationale de Volvo pour garantir un meilleur environnement de travail pour nos employés, et assurer un meilleur accueil pour nos clients, nous adoptons également une nouvelle notion, basée sur la transparence et la personnalisation du service.

Nous réduisons les distances en dédiant un technicien à chaque client, qui se charge de la prise de RDV, la réception de son véhicule, le traitement de son problème et la remise de son véhicule une fois le travail terminé. Cela permet de créer une relation plus étroite avec le client et de mieux identifier son besoin, puisque son technicien «attitré» connaît l’historique de son véhicule.

Nous avons également mis en place un nouveau système de gestion du SAV qui nous permet de traiter plus rapidement toutes les étapes : prise de RDV, diagnostique, facturation, etc. Le temps d’attente d’une révision et vidange a été réduit à une moyenne de 40 minutes.

Dernier point : la nouvelle charte des installations Volvo Cars se base sur la transparence ; tous les espaces SAV sont ouverts au client et lui permettent de voir toutes les interventions qui se font sur son véhicule pendant qu’il boit son café ou se connecte sur son ordinateur dans notre espace d’attente.