Le Nouvel Express et Nouvel Express Van produits à l’usine de Tanger

Le Groupe Renault Maroc a dévoilé officiellement, mardi, les deux nouveaux véhicules de la marque Renault, Nouvel Express et Nouvel Express Van, produits à l’usine de Tanger.

Ces véhicules ont été dévoilés en présence du ministre de l’Industrie, du commerce et de l’économie verte et numérique, Moulay Hafid Elalamy, lors d’une cérémonie à laquelle ont également pris part l’ambassadrice de France au Maroc, Hélène Le Gal, le directeur général du groupe Renault Maroc, Marc Nassif, le directeur général de l’usine Renault de Tanger, Mohamed Bachiri, et le directeur général de la marque Renault au Maroc, Mohamed Bennani.
Le revival de ce véhicule emblématique des artisans et commerçants dans sa version modernisée, qui s’adresse à une clientèle avec de nouvelles attentes, offre de nouvelles opportunités pour le marché national et international, faisant ainsi rayonner le Made In Morocco.
« Ces deux nouveaux véhicules de la marque Renault attestent de la compétitivité de l’usine de Tanger, de la confiance en la plateforme industrielle automobile marocaine et de la qualité de notre partenariat avec le Groupe », a indiqué M. Elalamy lors de la conférence de presse tenue à cette occasion.
Cet important projet, qui a été développé lors de la période du confinement, grâce au soutien de SM le Roi Mohammed VI, et qui a nécessité l’intégration de processus technologiques intelligents, s’inscrit parfaitement dans le cadre des objectifs du Plan d’accélération industrielle (PAI), visant la montée en gamme et en compétences du secteur automobile marocain, a précisé le ministre.
Pour sa part, M. Nassif a souligné l’importance de la commercialisation au Maroc d’une icône qui renaît, le Renault Express, étant le premier véhicule Renault produit à l’usine de Tanger, expliquant qu’il s’agit d’un véhicule dont la production est fortement localisée et qui accompagne la montée en puissance de l’écosystème automobile.
Ce véhicule sera décliné dans différentes versions, a-t-il ajouté, notant que le groupe Renault a travaillé main dans la main avec les autorités du Royaume, ce qui a permis l’extension de son écosystème et la fabrication de ce véhicule pour alimenter la chaîne qui fait de l’automobile le premier secteur exportateur au Maroc.
De son côté, Mme Le Gal a estimé que la fabrication de ces deux véhicules par le Groupe Renault dans son usine de Tanger prouve qu’il a fait le bon choix en venant s’installer dans cette ville, précisant que le secteur automobile, devenu le premier secteur d’exportation au Maroc, contribue énormément à l’industrialisation du pays, tout en prenant en compte les évolutions du marché.
Quant à M. Bachiri, il s’est réjoui de la commercialisation du premier véhicule Renault produit à l’usine de Tanger, affirmant que cela a été possible grâce aux efforts consentis par le groupe au sein de cette usine et au niveau national, ainsi que les compétences des ingénieurs, techniciens, cadres et ouvriers, qui ont relevé ce défi avec succès.
“Ce véhicule à la technologie élevée nous a poussé à mettre en place un plan d’action pour transformer l’usine Renault de Tanger en une usine 4.0”, a-t-il dit, faisant savoir qu’il a fallu adapter le processus industriel au sein de l’usine pour répondre aux exigences des clients en termes techniques et technologiques.
Cette cérémonie a également été ponctuée par la signature de la convention collective de l’usine de Tanger, entre la direction générale de l’usine et l’Union marocaine du travail (UMT), témoignage du bon climat social du site de Tanger.
Il est à noter que pour lancer la fabrication du Nouvel Express et Nouvel Express Van, l’usine Renault de Tanger a renforcé son processus de transformation de l’outil industriel et consolidé son statut d’usine 4.0, l’industrialisation de ces nouveaux modèles s’étant caractérisée par des évolutions fortes dans l’atelier tôlerie avec l’ajout de 32 robots sur les postes d’assemblage final.
L’atelier peinture a été équipé de nouveaux process vernis et pour traiter les contremarques, tandis que l’atelier montage a révolutionné sa logistique en intégrant le transport de pièces par chariots filoguidés autonomes, développés par les équipes d’ingénieurs du site, ainsi qu’une nouvelle ligne d’assemblage du cockpit.
Afin de soutenir la réussite de ce projet majeur pour le groupe, les équipes tangéroises ont bénéficié de formations techniques et sont montées en compétences dans de nouveaux domaines d’expertise technologique, tels que la maintenance robotique ou l’électronique véhicule.
L’usine Renault de Tanger, symbole du carbone neutre et sans rejet d’effluent industriel, se caractérise aussi par son activité digitale, connectée et humaine, qui lui confère un avantage compétitif fort.
(Avec MAP)