Citroën promeut son Berlingo auprès des commerçants de proximité

Citroën a signé deux conventions avec des organismes représentatifs d’une catégorie socio-professionnelle friande des véhicules utilitaires légers : les commerçants de proximité. En vertu de ces accords, les membres du Syndicat national des commerçants professionnels et le Forum national pour le commerce de proximité auront droit à des tarifs préférentiels, des packs d’entretien et un accès au financement à un taux avantageux à l’achat d’un Berlingo.

L’utilitaire léger, segment lucratif pour les distributeurs marocains de marques automobile, se porte à merveille en 2018. Les ventes de cette catégorie de véhicules se sont bien portées dans les trois premiers trimestres de cette année en signant, à fin septembre dernier, sur une évolution de 18,04% en glissement annuel. Une occasion pour Citroën de réaliser des profits supplémentaires à travers son Berlingo, spécialement au cours d’une année où le Salon de l’automobile a manqué de satisfaire aux attentes des acteurs du marché.

La marque distribuée par Sopriam vient de signer, le 24 octobre à Casablanca, deux conventions avec des organismes représentatifs d’une catégorie socio-professionnelle friande de cette catégorie de véhicules : les commerçants de proximité. En vertu de ces accords, les membres du Syndicat national des commerçants professionnels et le Forum national pour le commerce de proximité auront droit à des tarifs préférentiels, des packs d’entretien et un accès au financement à un taux avantageux à l’achat d’un Berlingo, précise Khalid Kabbaj, Directeur Général de Sopriam.

Une démarche qui sera suivie d’une série de conventions similaires, précise Citroën. « L’opération peut s’étendre aux autres véhicules utilitaires représentés par nous, notamment le Peugeot Partner », confie Kabbaj à La Vie Éco. Il est certain que pour une activité qui représente environ 100.000 points de vente à travers le Royaume, le commerce de proximité reste l’une des pierres angulaires du circuit de distribution faisant, par conséquent, l’objet des convoitises des distributeurs automobile. Le Berlingo, par exemple, s’est écoulé à plus de 47.780 unités depuis son lancement au Maroc, dont un nombre respectable a été acquis par les professionnels de ce circuit.

S’agissant des perspectives de ventes en cette fin d’année, Kabbaj préfère rester discret sur les prévisions chiffrées mais il rappelle que dans l’utilitaire comme dans les autres segments, « les derniers mois du calendrier sont décisifs pour la profession. Les volumes d’achats en novembre et en décembre sont significatifs car, l’exercice annuel s’approchant de sa fin, les importateurs de véhicules formulent généralement des offres très intéressantes pour boucler l’année sur les chiffres souhaités ». A la Sopriam, on compte sur les arrivées des nouveaux modèles du 508, du Rifter et du C5 Crossback, entre autres, pour booster le résultat au 31 décembre, aux côtés du cheval de bataille de la marque Citroën, la citadine C3.