Auto-Expo 2016 : Une trentaine de modèles exposés dans le Salon

Plusieurs nouveaux modèles seront exposés, dont la BMW M2, la série 7 et la nouvelle X1. Pour la marque Mini, le nouveau Clubman et la mini-cabriolet devraient séduire bien des clients optant pour le côté classy d’une voiture.

BMW, marque de référence des voitures haut de gamme, n’a pas raté l’occasion du Salon de l’automobile pour lancer ses nouveautés. Les fidèles de la marque n’ont qu’à mettre la main à la poche pour satisfaire leurs envies. Comme à l’accoutumée, le constructeur innove, crée, fait rêver les adeptes des voitures de luxe. En tout cas, pendant ce grand événement qui rassemble tous les professionnels du secteur, le concessionnaire a choisi de consacrer un stand plus grand pour exposer ses marques. Ce ne sont pas moins de 1400 m2 qui sont destinés à accueillir toute la gamme des 2 marques BMW et Mini, soit un espace nettement plus spacieux que celui des autres éditions. «En fait, nous aurons 2 grands stands séparés. L’un pour BMW et l’ autre pour la marque Mini», explique Youssef Bouazzaoui, marketing manager de BMW-Mini et Motos BMW. Qu’elles soient des berlines, des SUV ou des sportives, BMW expose tous ses modèles. Cela dit, les principales nouveautés qui font la fierté du concessionnaire sont la BMW M2, la série 7 et le nouveau X1. Ce dernier modèle est plus impressionnant si l’on se fie à sa taille. Avec un faux air de la X5, tout en s’approchant de la X3, il s’impose sur la route avec un gabarit plus musclé et compact. Même à l’intérieur, il reste différent de son prédécesseur. Il gagne en espace et donc en confort. Ce qui donne une sensation de bien-être pour les passagers, surtout que l’assise est rehaussée de quelques centimètres. En plus, si la version initiale de la X1 était fortement apparentée à la Série 3 Touring, le second est donc très proche techniquement du monospace Série 2 Active Tourer, et affiche d’ailleurs un empattement identique. Pour sa part, la série 7 qui incarne la conception même du luxe moderne chez BMW, apporte des innovations technologiques et adopte un langage esthétique, pas des moindres, qui confère une atmosphère de bien- être luxueux, classique et moderne à la fois, matérialisée aussi par l’habitacle. Au-delà de leur look moderne et élégant, les rétroviseurs semblent être le prolongement organique du dessin des vitres.

Leader sur le segment du luxe au Maroc

La BMW M2, elle, combine des capacités de haute volée et la propulsion arrière classique avec la précision et l’agilité des modèles modernes de la ligne M. Des jupes avant et arrière typiques optimisent la circulation de l’air et l’aérodynamique.

D’autant qu’elle exprime la force pure et la dynamique. La ligne sportive du véhicule, ses formes musclées et le poste de conduite rehaussé de détails authentiques issus du sport automobile marquent son allure athlétique. Tous les modèles sont bons pour donner l’eau à la bouche !

La marque Mini n’est pas mise à l’écart puisque pour elle aussi, c’est toute la gamme qui est présentée au salon. «Y sont exposées également le nouveau clubman et la nouvelle mini cabriolet», ajoute M.Bouazzaoui. Présenté il y a un an au salon de Genève, le Mini Clubman conserve son architecture tout en optimisant son habitacle, plus spacieux, plus accessible et surtout plus moderne. Elle dispose d’un design pointu et élégant avec ses nouvelles lignes au caractère distinctif, marqué par des becquets à l’avant, à l’arrière et sur les côtés.En effet, ce modèle est plus long et plus large que son prédécesseur. L’espace supplémentaire permet d’accueillir cinq vraies places, offre plus d’espace pour les jambes à l’arrière et un plus grand coffre. 

mini-cooper

De plus, la ligne de toit et l’empattement confèrent une élégance plus élancée. Pour encore séduire plus, les fameuses portières Splidoors du véhicule à l’arrière sont désormais encadrées par de larges épaules et des feux horizontaux. Ce qui donne au modèle une allure plutôt athlétique, tout en gardant son côté chic. La famille de la Mini s’agrandit avec l’arrivée de la Mini Cabriolet. Toutefois, de toute cette famille riche de 6 variantes, le cabriolet est le modèle qui incarne le mieux l’esprit de la marque.

La principale nouveauté réside au niveau de la tête des passagers. Autrement dit, le toit prend la forme désormais d’une capote en toile. En outre, la voiture est entièrement électrique et se déploie en seulement 18 secondes. La toiture peut être décapotée même en roulant jusqu’à 30 km/h. pas de changement dans l’espace intérieur puisqu’il accueille toujours 4 places. La Mini Cabrio tire parti de la nouvelle plateforme pour s’allonger de 98 mm, s’élargir de 44 mm et se rehausser de 7 mm par rapport à sa devancière.

Si le toit est fermé, il est toujours possible de soulever la partie arrière pour faciliter l’accès au coffre. En tout et pour tout, une trentaine de modèles serait étalée dont 7 sont consacrés à Mini ; le gros du lot est accaparé par BMW.  A travers la diversification de ses modèles, à sa créativité et à son ambition de satisfaire les besoins de sa clientèle, la marque maintient toujours son positionnement sur le marché automobile. D’ailleurs, à fin avril, les unités écoulées de la marque à l’hélice ont pointé à 703 unités, affichant une progression de 7% par rapport à la même période une année auparavant.Plus que cela, «à fin avril, la marque occupe la position de leader sur les segments des voitures de luxe, tous segments confondus», conclut M.Bouazaoui.