Zika: premier cas détecté chez une femme enceinte en Espagne

Une femme enceinte résidant en Espagne, qui est rentrée récemment de Colombie, a été atteinte du virus Zika, a annoncé jeudi le ministère espagnol de la Santé.

Diagnostiqué en Catalogne (nord-est), il s’agit du premier cas enregistré en Europe d’une femme enceinte infectée par le virus Zika, précise la même source, ajoutant que la patiente a été répertoriée dans la liste de sept cas d’infection importés.

La femme a présenté des signes de fièvre à son retour de Colombie, explique le département de la santé, selon lequel de tels cas d’infection n’impliquent pas un risque de propagation du virus dans le pays ibérique.

En outre, le ministère a annoncé la mise en place d’un protocole d’action national d’ici au 10 février.

La fièvre Zika, dont le premier cas humain a été enregistré en 1968 selon l’OMS, ne se transmet pas directement d’homme à homme, mais via une piqûre de moustique.

Il n’existe pas de traitement curatif ni de vaccin, mais seulement des traitements des symptômes, à savoir des manifestations de type grippal (fièvre, maux de tête, courbatures) avec des éruptions cutanées.

Le virus constitue une menace pour les femmes enceintes et entraîne dans certains cas de graves complications chez les foetus. Compte-tenu des risques de malformations pour les foetus, l’Organisation mondiale de la Santé a décrété une « urgence de santé publique de portée internationale ».

Une quinzaine de pays d’Amérique latine sont concernés au premier chef, dont la Colombie, deuxième pays le plus touché après le Brésil. En Europe, des dizaines de cas ont déjà été signalés parmi des personnes revenues d’Amérique latine, mais aucun cas de femme enceinte n’avait jusque-là été rapporté.