Yasmina Chami consacrée à l’IMA

Le livre «Mourir est un enchantement» de l’auteure marocaine Yasmina Chami a été récompensé, lundi 11 septembre, du prix du jury de la cinquième édition du Prix de la littérature arabe, organisé par l’Institut du monde arabe et la Fondation Jean-Luc Lagardère.

Le roman faisait partie d’une liste de huit œuvres d’écrivains arabes où on retrouvait également l’ouvrage de Youssef Fadel, «Un oiseau bleu et rare vole avec moi». Quant au grand prix, il a été attribué à l’écrivain irakien Sinan Antoon pour son œuvre «Seul le grenadier».