Vol MH370 de Malaysia Airlines : toujours aucune trace, même avec le robot sous-marin

Le robot sous-marin, envoyé à  la recherche de l’épave de l’avion de Malaysia Airlines disparu depuis le 8 mars dernier, a ratissé environ deux tiers de la zone de recherche sans résultat, a annoncé lundi le Centre de coordination des agences (JACC).

Selon le JACC, le Bluefin-21 a accompli lundi matin sa huitième mission de recherche sous-marine et entamera sa neuvième mission ce lundi, soulignant que « le Bluefin-21 a balayé environ deux tiers de la surface de la zone délimitée et rien n’a été retrouvé pour le moment ».

La zone de recherche sous-marine s’étend sur un rayon de 10 km autour de l’endroit où des signaux ont été détectés le 8 avril.

Dix avions militaire et onze navires prendront part aux recherches de lundi. L’Autorité australienne de sécurité maritime a délimité une zone de recherche visuelle d’environ 49.491 km². Cette zone se situe à quelque 1.740 km au nord-ouest de Perth, la grande ville de la côte occidentale australienne.

Le vol MH370 assurait la liaison Kuala Lumpur-Pékin quand il a disparu des écrans radars civils une heure après son décollage de la capitale malaisienne. Il transportait 239 personnes, dont 12 membres d’équipage et les circonstances de sa disparition restent mystérieuses. En fonction des données satellitaires recueillies, les experts pensent que l’appareil s’est abîmé dans le sud de l’océan Indien, au large de la côte occidentale australienne.