Voitures de luxe: le diesel pèse le tiers des ventes

Le segment des voitures de luxe continue sa migration vers le diesel. Les derniers chiffres de l’Association des importateurs de véhicules au Maroc (Aivam) font apparaître que les ventes de ce segment sont constituées à 34% de motorisations diesel alors que cette part ne dépassait pas 15% en 2012.

 Cette tendance, amorcée depuis quelques années déjà, fait suite à l’amélioration soutenue des capacités routières du diesel qui joue aujourd’hui des coudes avec les performances de l’essence. Les concessionnaires, même ceux du luxe de pointe, ont également poussé dans ce sens pour élargir leur clientèle, en mettant sur le marché de plus en plus de variantes diesel à des prix moins élevés que les versions essence.