Vers un réseau autoroutier de 3 000 km en 2035

3 000 km, ce sera la longueur du réseau autoroutier en 2 035. C’est du moins l’espoir que nourrit Aziz Rabbah, ministre de l’équipement, du transport et de la logistique.

Dans une récente intervention devant la première Chambre du Parlement, le ministre a rappelé que son département est en train de finaliser le schéma national routier à l’horizon 2035 et qui constituera la feuille de route que suivront les pouvoirs publics pour le developpement des infrastructures routières et autoroutières.Et selon Aziz Rabbah, l’objectif sera la construction de 1 200 km d’autoroutes entre 2016 et 2035.

Ceci devrait en principe se concrétiser en deux étapes : la première est la construction des autoroutes à portée stratégique sur les dix premières années, puis le reste du réseau sur la deuxième décennie, de manière à couvrir un maximum de régions.