Vers des horaires fixes de livraison de marchandises

Parmi les pistes aujourd’hui sur la table des autorités de la ville pour décongestionner la circulation à  Casablanca, l’interdiction des poids lourds de circuler dans le centre-ville et dans les grands axes desservant le centre.

Une telle décision, qui devrait être prise par arrêté du président de la CUC, doit passer notamment par la réglementation des horaires de livraison des marchandises qui pourraient par exemple se situer entre 5 heures et 7 heures du matin, et le soir après 19 heures. Les autorités pensent aussi à un réaménagement des horaires de démarrage du travail, sachant qu’aujourd’hui le travail démarre à 8h 30 aussi bien dans le privé que dans le public. Enfin, l’interdiction de la circulation des triporteurs et autres moyens de transports «archaïques» est aussi au programme.