Véhicules électriques : STMicroelectronics augmente sa capacité de production de composants

STMicroelectronics a inauguré, ce mardi 7 juin, sa nouvelle ligne de production de composants électroniques de pointe sur son site de Bouskoura. Ces produits de pointe en carbure de silicium sont utilisés dans les voitures électriques par les principaux constructeurs automobiles mondiaux.

Avec un investissement de 2,4 milliards de dirhams depuis 2020, ce projet d’extension de ST porte sur l’élargissement de la surface de production (7500 m² de plus),  et  la mise en place d’une nouvelle ligne de production spécialisée dans la fabrication de produits de pointe en carbure de silicium utilisés dans les voitures électriques par les principaux constructeurs automobiles mondiaux. L’investissement permettra d’assurer une augmentation majeure de la capacité de production et la création de nouveaux emplois. Plus de 700 emplois, dont 100 ingénieurs, ont déjà été créés en un an et d’importants recrutements sont en cours.

Spécialisé dans l’assemblage et le test de composants électroniques, STMicroelectronics Bouskoura est l’un des sites les plus avancés au monde en termes d’automatisation et de technologie. Il fournit des produits répondant aux exigences de qualité les plus élevées et contribuant au leadership de ST des produits dédiés à l’électrification des véhicules et à la transformation numérique des entreprises industrielles.

ST Bouskoura est également l’un des principaux sites de Groupe STMicroelectronics pour l’assemblage et le test de ses produits STPOWER de pointe en carbure de silicium en grands volumes ; des produits intégrés dans les véhicules électriques des principaux constructeurs automobiles mondiaux, notamment dans l’onduleur de traction principal et le chargeur embarqué, ainsi que dans l’infrastructure de charge. ST Bouskoura emploie actuellement 3 300 personnes, dont 40 % de techniciens et d’ingénieurs, pour produire une variété de boîtiers semi-conducteurs destinée à une large gamme de clients des marchés automobile et industriel, ainsi que des circuits intégrés sophistiqués, tels que des microcontrôleurs hautement sécurisés pour les cartes à puce.

La fabrication à ST Bouskoura opère une transition vers l’industrie 4.0, et au-delà, en mettant en œuvre de nouveaux processus et technologies. Il s’agit notamment des véhicules intelligents autonomes pour le transport à l’intérieur de la salle blanche, de la maintenance prédictive des équipements de production utilisant des techniques d’intelligence artificielle (IA), des méthodes avancées de traçabilité des produits, des casques de réalité augmentée pour une assistance à distance experte et du traitement de big data à l’aide de l’IA.

C’est donc à juste titre que le ministre de l’industrie, Ryad Mezzour, estime que « c’est un véritable exploit pour l’industrie électronique nationale que nous célébrons aujourd’hui.  Ce nouvel investissement de STM à Bouskoura, le 2e plus grand site du groupe au monde, survient dans un contexte mondial marqué par la pénurie de ce type de composants électroniques pour voitures électriques, contraignant notamment les constructeurs automobiles à réduire leurs cadences de production. Il permettra au Maroc de renforcer son positionnement dans la chaîne de valeur du secteur automobile, en tant que destination privilégiée des investissements internationaux de pointe, notamment dans La mobilité électrique, et pays précurseur dans l’industrie électronique ».