Va-t-il en finir avec l’absentéisme ?

C’est un casse-tête qui hante tout président à  peine élu. C’est que l’absentéisme des parlementaires a jusque-là  la peau dure.

Plus pour longtemps, espère le nouveau président de la première Chambre, Rachid Talbi Alami qui, semble-t-il, dispose d’une recette infaillible. Au menu, des billets d’avion et de train gratuits pour les élus habitant dans des régions éloignées, des subventions de carburant et trois nuitées payées par la première Chambre dans les hôtels de Rabat. Et rien du côté des sanctions. Visiblement, pour le nouveau président, également président de Région, la carotte vaut mieux que le bâton.