USFP : Mohamed Karam pressenti à  la tête du nouveau parti

Dernière ligne droite pour la création d’un nouveau parti socialiste. Les partisans de feu Ahmed Zaidi, initiateur du courant «Ouverture et démocratie», devraient se réunir ce samedi 21 février à  Casablanca.

 Cette réunion, la quatrième du genre, du secrétariat national du courant devrait annoncer le nom du futur parti et sa plateforme politique. Il s’en suivra la tenue d’un congrès constitutif à la fin de la semaine, si tout va bien, avec la participation d’un peu plus d’un demi-millier de militants du courant à travers le pays. Contrairement aux attentes, c’est l’avocat Mohamed Karam qui devrait être désigné comme coordinateur national provisoire. Les autres figures de proue, notamment les parlementaires, ne souhaitent pas prendre de charges officielles au sein du nouveau-né, le deuxième sous la nouvelle Constitution, «pour ne pas faillir à leurs engagements envers leurs électeurs», laisse-t-on entendre. En même temps, le secrétariat national du courant a engagé une ouverture sur les autres composantes de la gauche. Des rencontres ont ainsi été tenues avec plusieurs Ittihadis mécontents de Driss Lachgar et avec la «famille ittihadie» constituée du parti du Congrès national ittihadi (CNI), du Parti socialiste unifié (PSU) et du Parti de l’avant-garde démocratique et socialiste (PADS).