Unicef : Les enfants représentent 36% des migrants en Méditerranée

Les enfants représentent 36% des migrants et réfugiés qui tentent la traversée de la mer Méditerranée vers la Grèce notamment, a indiqué le Fonds des Nations unies pour l’enfance (Unicef).

Ce chiffre pourrait toutefois être plus important en l’absence de données complètes sur une partie des mineurs qui cherchent à rejoindre le Vieux continent, a relevé l’agence dans un communiqué.

Selon l’Unicef, les femmes et les enfants sont désormais plus nombreux que les hommes adultes parmi les migrants qui arrivent en Europe. Ils constituent environ 60% des personnes qui passent de la Grèce en Macédoine, a précisé le fonds.

« Le système entier est vraiment dépassé », a déclaré à la presse une porte-parole de l’institution internationale, rappelant qu’en juin dernier, les hommes adultes constituaient encore plus de 70% des migrants.

A ce jour, plus de 60.000 enfants sans leur famille ont demandé l’asile en Allemagne et quelque 35.400 enfants en Suède.

D’après l’Organisation internationale pour les migrations (OIM), 368 migrants sont morts en janvier, dont 60 enfants. Au total, près de 68.000 personnes sont arrivées par voie maritime en Europe depuis le début de l’année.

En outre, plus de 10.000 enfants migrants non accompagnés ont disparu en Europe sur les 18 à 24 derniers mois, selon les données de l’agence de coordination policière Europol, craignant que nombre d’entre eux ne soient exploités, notamment sexuellement, par le crime organisé.

L’organisation, basée à La Haye, a regretté le développement d’une « infrastructure criminelle » paneuropéenne visant à tirer profit de la pire crise migratoire en Europe depuis la Seconde Guerre mondiale.

Un responsable d’Europol, Brian Donald, estime qu’environ 5.000 d’entre eux ont disparu en Italie, l’une des portes d’entrée vers l’Europe pour les migrants venus par la Méditerranée.