Une société casablancaise réclame 4 millions de dollars au japonais Fuji Films

Une société casablancaise spécialisée dans le matériel audiovisuel, de reprographie et d’imagerie destiné à  la médecine, a déposé récemment une plainte auprès du tribunal de commerce de Casablanca contre le géant japonais Fuji Films.

Dans sa plainte, ladite société réclame des dommages et intérêts de l’ordre de 4 millions de dollars à la société japonaise qu’elle accuse de ne pas avoir renouvelé le contrat d’exclusivité qui les liait et qui a expiré fin 2013. La société marocaine était le représentant exclusif de Fuji Films au Maroc et en Mauritanie, depuis 1994, en vertu de contrats qui se renouvelaient chaque année.