Une nouvelle année de base pour les comptes nationaux

La nouvelle série des comptes sera publiée vers le mois d’octobre.

Bientôt du nouveau dans la comptabilité nationale et, probablement, des améliorations dans les variations des différents indicateurs macroéconomiques. En effet, les comptes nationaux, aujourd’hui confectionnés suivant le système de comptabilité des Nations Unies de 1993 et une année de base 1998, seront édités avec une nouvelle année de base, 2007, qui tiendra compte des améliorations apportées par la comptabilité des Nations Unies de 2008.
Le Haut commissariat au plan (HCP), qui y travaille d’arrache-pied, prévoit de publier la nouvelle série des comptes nationaux vers le mois d’octobre de cette année. D’ores et déjà, les comptes des années 2007, 2008, 2009 et 2010 ont été actualisés par rapport à la nouvelle année de base ; il reste 2011 et 2012 sur lesquelles les équipes du HCP s’activent présentement. Initialement, la série complète (2007-2012) devait être publiée en juin de cette année, mais avec le lourd chantier du recensement général de la population et de l’habitat que le HCP prépare en parallèle, la date de publication a dû être repoussée à octobre. Mais quoi qu’il en soit, l’essentiel est que bientôt des comptes nationaux seront améliorés, enrichis.
Comme lors de l’adoption de l’année de base 1998 en remplacement de l’année 80, on peut s’attendre cette fois encore à l’apparition de quelques écarts, dans les variations des différents agrégats, entre les deux années de base. Et généralement, il s’agit des écarts allant dans le sens de l’amélioration des données. Exemple : en 2012, la croissance a été de 2,7%, suivant l’année de base 1998. On peut s’attendre qu’avec la nouvelle année de base 2007, la croissance soit de 2,8% par exemple.