Une Marocaine à  Genève

L’experte marocaine et militante des droits de l’Homme Houria Esslami a été élue présidente du Groupe de travail de l’ONU sur les disparitions forcées ou involontaires (GTDFI).

«Mon élection est un hommage que je dédie à toutes les femmes qui ont souffert et souffrent des séquelles de la disparition forcée d’un proche et s’activent pour connaître le sort d’un époux, un frère ou un fils disparus», a souligné Mme Esslami qui est membre fondatrice du Forum marocain pour la vérité et la justice.