Une grève contre la réforme de la retraite

Dans un climat d’attentisme qui règne sur la scène politique, des syndicalistes tentent de réchauffer l’atmosphère.

La coordination nationale contre la réforme des retraites a annoncé une grève générale dans la fonction publique, le 14 décembre. L’objectif étant, bien sûr, de faire pression pour abroger cette réforme engagée depuis septembre dernier. Le mouvement a été soutenu par les centrales syndicales sans y participer officiellement. Pour certains d’entre eux, notamment le bras syndical de l’Istiqlal (UGTM) et la CDT, cela rappelle le débrayage du 14 décembre 1990. Ce mouvement de grève initié par les centrales syndicales de l’USFP (alors la CDT) et de l’Istiqlal a marqué le début de l’ascension politique d’un certain Hamid Chabat, aujourd’hui SG de l’Istiqlal.