Une énième affaire Hanouty…

Les rebondissements de l’affaire Hanouty n’en finissent pas.

Les rebondissements de l’affaire Hanouty n’en finissent pas. Outre le litige qui oppose les ex-franchisés à FinanceCom et à BMCE Bank suite au flop de l’enseigne, il y en a eu un autre impliquant cette fois-ci la société Hanouty Shop à l’un de ses prestataires, Electroprint. Ce dernier, dans le cadre du programme d’ouverture de magasins Hanouty, assurait les prestations d’aménagement, d’habillage et de fourniture des présentoirs, PLV et flyers. Or, Hanouty Shop ne l’avait pas payé au titre de plusieurs factures en 2007 et 2008, pour un montant totalisant 314 716 DH. L’affaire a été portée en justice et un jugement a été rendu en décembre 2010 en faveur d’Electroprint. Seulement, le règlement s’est éternisé et le prestataire a obtenu une saisie sur les fonds de commerce et certains des biens d’équipement des magasins qu’il avait aménagés ainsi que sur les comptes bancaires de Hanouty Shop. Et ce n’est qu’en septembre dernier que les deux parties sont parvenues à un accord à l’amiable, moyennant toutefois une «remise» de près de 50 000 DH accordée par Electroprint. Le chèque de règlement a été remis à ce dernier et les mainlevées sur les saisies sont en cours d’obtention. Entretemps, le procès entre Hanouty et ses ex-franchisés se poursuit…